Maroni: un chantier colossal pour faire de la piste entre Maripa-Soula et Papaichton une véritable route

transports guyane
La piste entre Maripa-Soula et Papaichton
La piste entre Maripa-Soula et Papaichton ©J.helgoualch
Les travaux ont débuté sur la piste reliant Maripa-Soula à Papaichton, au cœur de la forêt guyanaise. Il s’agit d’élargir la piste et de la transformer en une véritable route. Les travaux doivent se terminer en 2021.

 
C’est un chantier colossal qui a débuté sur la piste reliant Maripa-Soula à Papaichton, au cœur de la forêt guyanaise.
 
Les travaux sont en cours sur la piste
Les travaux sont en cours sur la piste ©J.Helgoualch

3 entreprises travaillent sur cette voie de 32 kilomètres. Il s’agit d’élargir la piste et de la transformer en une véritable route accessible aussi aux poids lourds.
 
3 entreprises travaillent sur le chantier de la piste
3 entreprises travaillent sur le chantier de la piste ©J.Helgoualch

Le chantier est prévu en 2 phases, une première tranche cette année sur 12 kilomètres, la suite l’année prochaine précise Killian Grosset, le Responsable du suivi du chantier.
Une des équipes du chantier de la piste
Une des équipes du chantier de la piste ©J.Helgoualch
 

L’objectif, c’est de rendre la piste roulable jusqu’à Papaïchton sur les 32 kilomètres et sur une 1ere partie entre PK 0 et PK 13, on va rendre la route finale revêtue.

Killian Grosset, responsable du suivi du chantier

 
un passage difficile, le pont de la crique Wallimapan
un passage difficile, le pont de la crique Wallimapan ©J.Helgoualch

Le 1er tronçon qui doit être réalisé cette année, va de Maripasoula à la crique Wallimapan. 3 ponts doivent aussi être refaits. Aujourd’hui, celui de la crique Wallimapan est interdit aux véhicules de plus de 10 tonnes en raison du risque d’affaissement de l’ouvrage.


La route entre Maripasoula et Papaichton, les habitants du Maroni l’attendaient depuis des années


Avec l’augmentation de la population du fleuve, aujourd'hui 35 mille personnes, cette route permettra de désenclaver le territoire indique Jules Deie. Le maire de Papaichton y voit une opportunité économique pour le développement de sa commune
Jules Deie, maire de Papaichton
Jules Deie, maire de Papaichton ©J.Helgoualch

Plus de 90 % des gens qui habitent à Maripa-Soula sont originaires de Papaichton, donc il y a toujours des allers et retours. Cette route sera très bénéfique pour le territoire. D’autres entreprises pourront voir le jour sur la commune.

Jules Deie, maire de Papaichton

 
Elsa Ablanc, restauratrice à Papaichton
Elsa Ablanc, restauratrice à Papaichton ©J.Helgoualch

Pour Elsa Ablanc, restauratrice à Papaichton, la route va aussi faciliter le commerce et les déplacements.

Pour Papaichton et Maripa-Soula , la route c’est quelque chose de très bien, pour les femmes enceintes, pour les transporteurs, pour les automobilistes et pour toute la population.

Elsa Ablanc, restauratrice à Papaichton

 
Une partie de la piste est encore en très mauvais état
Une partie de la piste est encore en très mauvais état ©J.Helgoualch


La route Maripasoula Papaichton est un chantier de plus de 32 millions d’euros


Soit un million par kilomètre à la charge de l’Etat ( 21 millions d'euros ) et de l’Europe (11,4 millions d'euros) via la CTG, autorité de gestion des fonds européens.
La route doit être achevée en 2021.
 
Infrastructures : le chantier routier de Maripasoula à Papaïchton.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live