guyane
info locale

Les opérations anti Covid de part et d'autres de la frontière Brésilienne s'organisent

coronavirus
L'aide de la Guyane à Oiapoque
L'aide de la Guyane à Oiapoque ©DR
Le point sur l’aide apportée au bassin de l’Oyapock de part et d’autre de la frontière. Dans le bulletin Covid de l'ARS Guyane des informations sont apportées sur les actions mises en œuvre pour venir en aide à l’Oyapock.



 

L'aide de la Guyane à Oiapoque 

La ville frontalière brésilienne avec la Guyane, Oiapoque a reçu 200 masques FFP2, 2 500 masques chirurgicaux, 6 000 gants et 3 000 charlottes donnés par l’ARS Guyane à l’hôpital et au secrétariat à la santé d’Oiapoque.
 

Du matériel  pour aider à protéger leurs personnels contre le risque de Covid-19

Cette livraison fait suite à la fourniture, par l'ARS Guyane, de bouteilles d'oxygène médicale à l'hôpital d'Oiapoque.
 

Tout le monde est testé au pont sur l’Oyapock

Pont Oyapock
©guyane 1ère
A partir de ce vendredi 22 mai, toutes les personnes arrivant du Brésil et franchissant le pont sur l’Oyapock sont testées, a annoncé Clara de Bort, directrice générale de l’ARS :

Les horaires de passage restent les mêmes : les lundi, mardi et vendredi, de 10h à 12h. Le prélèvement s’effectuera à Saint-Georges et les personnes seront invitées à y rester jusqu’au rendu du résultat.
 


L'ARS Guyane indique également un  ralentissement de la survenue des cas à Saint-Georges

Le point épidémiologique quotidien de Santé publique France sur Saint-Georges montre un ralentissement de la survenue de nouveaux cas.
Cette tendance doit être confirmée par la campagne de dépistage massif organisée dans la commune depuis lundi. Le point épidémiologique fait le point, en chiffre, sur cette campagne inédite dans son ampleur.
 

Un parcours pour les patients de Camopi rapporte l’ARS

Camopi face à une crue exceptionnelle
Camopi face à une crue exceptionnelle ©Pierre Trefoux
L' ARS précise : dès avant que trois premiers habitants de Camopi soient testés positifs au Covid-19, mercredi, un parcours patient a été défini dans le village amérindien.
Clara de Bort, la directrice de l’ARS Guyane :

Une équipe mobile de santé publique est sur place. Toutes les personnes symptomatiques ou cas contact de personnes infectées, après avoir effectué un prélèvement naso-pharyngé dans le secteur Covid-19 du CDPS, peuvent s’isoler au collège dans l’attente de leurs résultats. Tous les patients déclarés positifs sont transférés par voie aérienne à l’hôpital de Cayenne pour bénéficier d'une évaluation complète. Là, en fonction de leur état de santé et des risques d’évolution de la maladie, ils sont hospitalisés ou hébergés à l’hôtel du Fleuve. Une fois guéris, ils seront ramenés à leur domicile.

 

Les cas Covid de part et d'autre de la frontière de l'Oyapock

En Guyane
  • 249 cas cumulés (+31 en quarante-huit heures) le 21 mai à 18h 
  • 12 patients hospitalisés
  • 0 patient en réanimation
  • 1 patient décédé
 En Amapa :
  •  5188 cas cumulés (+878 quarante-huit heures) et 151 décès (+15) dans l’Amapá au 21 mai
  • 102 cas positifs (+19), 3 décès et 241 cas suspects (+5) à Oiapoque le 21 mai