Qui a tué Karina ? la famille de la victime accuse son compagnon d'être l'auteur de l'homicide

faits divers
Karina
©DR
Une affaire sordide déchaîne les réseaux sociaux en Guyane et en Amapa, accusant le compagnon de la jeune femme d'être l'auteur du crime.
Le corps de Karina enceinte de 3 mois a été retrouvé vendredi 15 mai à Cacao.
Une enquête est ouverte.
Le corps de Karina Antunes Gama de Souza, une jeune femme de 22 ans a été retrouvé à Cacao près du fleuve La Comté.
Une enquête est ouverte.

Lors de la découverte du corps le 15 mai, les enquêteurs n'ont pas encore le nom de la victime. A proximité de la victime, les gendarmes retrouvent des traces d'effets personnel.
C'est une partie d'un cliché d'une échographie qui n'a pas été totalement détruit qui aurait permis aux enquêteurs de découvrir l'identité de la victime et de prévenir la famille de Karina la semaine dernière, mardi 26 mai.
 

Cette affaire déchaine les réseaux sociaux en Guyane et au Brésil

 
Karina
Karina ©DR

La victime est une franco Brésilienne qui a de la famille en Guyane et à Macapa.
Karina Antunes Gama de Souza, 22 ans, vivait avec un jeune homme en Guyane.
Elle était enceinte et des clichés d’échographies auraient été retrouvés auprès de son corps.

La mère de la victime a été entendue par les enquêteurs de la gendarmerie de Cayenne en charge de l’affaire.
Mais la famille de Karina a des doutes sur la responsabilité de son concubin et a prévenu les médias de l’Amapa.

La chaîne Record de Macapa évoque les faits et la famille de Karina accuse le compagnon d’être l’auteur du meurtre
On peut entendre dans ce reportage : 

Ils étaient ensemble depuis 1 an et depuis 4 mois il avait obligé la fille à se déconnecter de tous les réseaux sociaux et lui avait pris son téléphone.
Il aurait déjà été accusé d’avoir tué son ex et d’avoir brûlé le corps. Si cela est confirmé cela serait la 2ième victime.

Sur les réseaux sociaux
Sur les réseaux sociaux ©Réseaux sociaux

L’avocat de la famille de la victime de Karina Antunes Gama de Souza, Maitre Jérome Gay précise

L’angoisse de la famille de Karina, c’est que ce crime reste impuni et que la justice soit mise en échec.
Je ne parle pas des présomptions médiatiques qui peuvent peser sur un individu en particulier, je parle de la résolution de l’affaire.
L’angoisse de la famille, c’est que la justice ne trouve pas le coupable.
Après, nous verrons en fonction de l’évolution de l’enquête et des éléments de preuve qui seront rapportées et des charges éventuellement évoquées l’implication des uns et des autres ou d’un autre
La famille veut simplement que la justice puisse avancer et élucider cette affaire.

Réseaux sociaux
Réseaux sociaux ©Réseaux sociaux


Une affaire de meurtre qui en rappelle une autre, jamais élucidée


L' avocat de la famille de la victime, Maître Jérome Gay avait représenté lors d'un procés la famille d'une autre jeune femme, Camilla Marques Pereira dont le corps avait été retrouvé carbonisé.

Une ancienne compagne de Sylvain Kereneur témoigne en 2010 devant les policiers de Cayenne en leur avouant l'avoir aidé à brûler le corps de Camilla en 2006. 
L'affaire sera jugé et l'auteur présumé a bénéficié d'un non lieu auprès de la cour d'appel.

Aujourd'hui, le même homme se retrouve soupçonné et accusé par les internautes et la famille de Karina, d'être l'auteur de ce qui est vraisemblablement un féminicide. 
 

Il y a certes en droit une décision de justice qui a innocenté l’auteur présumé des faits qui aujourd’hui n’est pas mis en cause dans cette seconde affaire.
La décision qui a innocenté cet homme est devenue définitive et il ne sera pas possible de revenir dessus.

Il n’empêche que pour la famille de Camilla, on ne peut pas l’empêcher dans son for intérieur de penser que cet homme a échappé à la justice.

Il y a des similitudes troublantes dans ces 2 affaires mais aujourd’ hui nous ne savons pas qui a tué Camilla. C’est un crime qui reste impuni.
 


Le parquet, lui, reste très discret sur ce dossier précisant que les investigations sont en cours et qu'une enquête est ouverte. Des auditions sont actuellement menées par les enquêteurs et les magistrats en charge de l’affaire.