Saint-Georges: disparue en faisant de l’hydrospeed dans l'Oyapock

disparition guyane
Hydro speed à St Georges
©Niakrafting

Depuis dimanche 21 février à 17 heures, une jeune femme partie en compagnie d'un groupe au saut Maripa sur l'Oyapock pour faire de l'hydrospeed est portée disparue.

C’est à Saut Maripa, dans la partie française au Nord de Saint-Georges que l’accident a eu lieu. A 17 heures dimanche 21 février, les pompiers reçoivent un appel. Une jeune femme de 21 ans est introuvable.  

Avec un groupe de personnes, elle faisait de l’hydrospeed. Jointe par nos soins, la société qui propose cette activité se dit sous le choc et assure que toutes les mesures de sécurité étaient remplies. Un flotteur, une combinaison de protection, des palmes, un casque et un gilet de sauvetage sont en effet les éléments de l’équipement requis pour faire de l’hydrospeed. Il est indispensable de savoir nager et un guide diplômé d’état accompagnait le groupe. Les passages à franchir durant cette activité ont peut-être été trop difficiles à gérer pour la jeune femme. C’est l’hélicoptère de l’armée, le puma qui est parti à sa recherche dimanche soir à 20h30. Les 3 pompiers mobilisés hier, ont, eux, arrêté les recherches à la nuit tombée. Lundi matin (22 février) dès 8 heures les recherches reprennent. La marée basse devrait permettre d’y voir plus clair. Un spécialiste de l’eau vive sera notamment sur place.