Saül : baisse des liaisons aériennes durant la crise sanitaire

transports
saul avion
©Pierre Tréfoux
Depuis la crise Covid, le nombre de rotation aérienne a chuté sur le territoire. Conséquence : certaines communes se retrouvent à l’abandon, comme Saül.
Avec seulement trois rotations par semaine, il est difficile d’atterrir à Saül. Et pour certains habitants cela engendre une perte économique importante.
Dans la région le tourisme est fortement impacté par cette réduction du nombre des vols, qui limite la venue des touristes.

Un impact économique important

Pour les habitants il est très compliqué d’envisager des allés et retours fréquents à Cayenne tant il est difficile de trouver une place sur un vol. Un appel d’offre pour une délégation de service public a été lancé début 2020. Mais pour l’heure, c’est la compagnie Air Guyane qui s’occupe des rotations.

La compagnie assurera les liaisons aériennes jusqu’à la fin de l’année. Un vol supplémentaire pour Saül doit arriver en novembre, et ramener d’avantage de touristes pour faire revivre le bourg endormi depuis le début de la crise sanitaire.