Un plouf de soulagement pour les nageurs de retour dans les lignes d’eau

natation
Natation : Un plouf de soulagement pour les nageurs guyanais de retour dans les lignes d’eau
©Yves ROBIN

Dans le cadre de son championnat régional, la Ligue de natation de Guyane a organisé samedi 27 février la deuxième étape de la Web Confrontation au centre aquatique de Baduel à Cayenne. Une épreuve qualificative pour les championnats de France. Une reprise de la compétition par toujours facile.

Nage libre, papillon, dos, brasse, quatre nages. Sur 50, 100, 200 et 400 m. Toute la journée, les compétiteurs s’élancent dans le bassin de 50m à la conquête des chronos. 105 nageurs, filles et garçons, étaient alignés dans les catégories avenir, jeunes et plus, et maîtres pour la 2e étape de la Web Confrontation au centre aquatique de Baduel à Cayenne.

Natation : Un plouf de soulagement pour les nageurs guyanais de retour dans les lignes d’eau
©Yves ROBIN


Sous les bonnets colorés, les licenciés de six clubs : Mégaquarius, ASRM Pervenche, Cercle des nageurs de Cayenne, Papillonites de Sinnamary, Marsouins de Matoury, Coumarou club du Maroni et Natation Moov. Une mise à l'eau parfois compliquée, même pour les espoirs de la discipline.

« C'est un peu dur au début mais cela va aller. Cela fait longtemps que je n’ai pas nagé le 200m. […] Là, j’ai des temps de qualification à faire et je veux les faire et du coup dans ma tête je dis, il faut y aller. »

Alexandre Falette, Mégaquarius, vainqueur des 200m 4 nages, 50m et 100m brasse en catégorie jeunes et plus

 

Même son de cloche chez les filles.

« Je suis arrivée à la première place. Mais mes temps, ce n’est pas trop cela. J’ai refait les mêmes temps. Cela a été compliqué de reprendre car c’est comme si on repartait à zéro. »

Coralie Sophie, Papillonites de Sinnamary, vainqueur du 50 m et 100 m libre et des 50m et 100 m papillon en catégorie jeunes et plus

 

Natation : Un plouf de soulagement pour les nageurs guyanais de retour dans les lignes d’eau
©Isabel LEROUGE

Peu de records régionaux battus mais des résultats encourageants pour cette deuxième étape de la Web Confrontation. Huit nageurs représentent l'équipe de Sinnamary.

« Je suis satisfait de la totalité des nageurs pour ce matin. Ils ont amélioré leur temps. Ils ont fait des bonds. Ils ont tous amélioré leur record personnel. »

Patrick Cesaire entraîneur des Papillonites de Sinnamary

 

Les stages organisés pendant les vacances scolaires permettent à plusieurs de reprendre leurs marques.

Néanmoins, compétitions annulées, entraînements moins nombreux. Les contraintes liées à la crise sanitaire ont des conséquences.

« C’est compliqué pour les nageurs de se remettre à l’eau, une semaine sans nager, c’est quasiment un mois d’entraînement qui est perdu. Retrouver des sensations dans l’eau, des appuis ce n‘est pas évident. »

Angélina Dolor, secrétaire générale de la Ligue de natation de Guyane

 

Natation : Un plouf de soulagement pour les nageurs guyanais de retour dans les lignes d’eau
©Yves ROBIN

Plusieurs jeunes tirent tout de même leur épingle du grand bain pour cette Web confrontation. Ils décrochent leur qualification pour les championnats de France à Chalon-sur-Saône en avril.
 

©Isabelle Lerouge / Y. Robin

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live