La vanille pompona endémique des forêts de Guyane remise au goût du jour et cultivée à Macouria

agriculture guyane
La vanille pompona en Guyane
Une liane de vanille pompona en forêt ©Guyane la 1ère
La vanille pompona, est le produit de Guyane. Elle est endémique des forêts guyanaises depuis toujours et a même servi à obtenir la vanille Bourbon de la Réunion. Pourtant, seules deux structures font la culture de la vanille en Guyane, elles se trouvent à Saint Laurent du Maroni et à Macouria.

 
Des feuilles fortes et épaisses sur une liane unique qui peut grimper jusqu’à 9 m de hauteur. La vanille Pompona, est une espèce endémique de la Guyane. Aucun insecte ne s’y attaque et elle peut vivre sans irrigation.
Ce n’est qu’en 1820, qu’elle a été implantée à la Réunion sur les îles Bourbon. La pompona a été hybridée avec une espèce du Mexique pour obtenir la vanille planifolia ou bourbon, tant prisée. 

C'est une des richesses de la Guyane... on est capable d'exploiter la vanille ailleurs, pourquoi ne pas le faire ici. L'objet de la plantation c'est de prouver que l'on est capable de produire de la vanille de manière significative...

Sébastien Gourlé - producteur

 

La pompona, une variété de vanille délicate à produire

En Guyane, la Vanille Pompona est chez elle. Les abeilles mélipones se chargent de polliniser les fleurs qui donnent des gousses de vanille. Mais il a fallu apprendre à ensemenser manuellement les fleurs car, sans intervention de l’homme, seule 10% des fleurs donnent des gousses de vanille.
Mais pour qu’une production soit rentable il faut avoir recours  à une serre comme celle-ci :
Serre de vanille à Macouria
©Guyane la 1ère
Les vanilles sont ancrée à des tuteur d’1m80. L'hygrométrie y est  semblable à son milieu naturel.

Il y a un ombrage de 60% qui imite l'ombrage idéal qu'à une liane de vanille sur un arbre. Si on maîtrise l'éclairage, l'exposition au soleil, on maîtrise aussi l'hygrométrie...


La production de vanille pompona est une entreprise de longue haleine.  La plante est capricieuse. Seules 50% des fleurs pollinisée 
arrivent à maturité au bout de 9 mois. Il faut encore attendre plusieurs autres mois avant que la vanille soit prête à la consommation.  
La vanille issue cette petite exploitation agroforestière est vendue à 1000 euros le kilo à des entreprises privées dans le secteur alimentaire. 
Sébastien Gourlé est l’un des deux seuls producteurs de vanille en Guyane. Un passionné, conscient du coup de pouce de la nature!  

 .
Les Outre-mer en continu
Accéder au live