guyane
info locale

Virus : Tout savoir sur les épidémies, l'ARS vous répond

coronavirus guyane
siège ARS guyane
L'Agence Régionale de Santé au plus près des internautes. Pour la prémière fois en Guyane, elle a organisé un Facebook live ce mercredi 19 février 2020. L'intérêt : déconstruire les fake news sur le coronavirus et expliquer les modes de transmissions des différents virus présents chez nous. 
 
Priorité au direct. L'Agence Régionale de Santé répond aux questions des internautes. Le live via la page Facebook de l'organe a été organisé en début de soirée (le mercredi 19/02/2020) et a permis à un médecin ainsi qu'à la directrice de l'ARS de déconstruire les fausses informations sur le COVID-19.
Depuis l'émergence de la maladie en Chine, familièrement appelé "Coronavirus" , l'inquiétude sur une probable pandémie en France est grande, c'est aussi le cas chez nous.
Une crainte qui entraine de nombreuses dérives comme la stigmatisation de certaines personnes.
Plutôt que de répondre au compte goutte par écrit aux questions des Guyanais, l'Agence Régionale de Santé a jugé plus interessant d'utiliser la plateforme numérique pour plus d'interactivité rappelle la directrice de l'ARS.
Clara De Bord:

"On a parlé à la fois de sujets sur la préparation du territoire et de sujets plus médicaux sur comment fonctionne la maladie ou comment la distinguée de la grippe. L'intérêt est d'aussi rappeler les recommandations. Qu'est ce que l'on fait quand on tousse etc. C'est en se mobilisant tous que la Guyane sera le plus tardivement touchée par le COVID-19"

Pour rappel, à Wuhan, épicentre de l'épidémie en Chine, la quarantaine dure depuis plus de 14 jours pour la population. Les habitants sont pour la plupart reclus chez eux depuis le 22 janvier. 
Dans l'hexagone, la situation épidémiologique nationale fait état de 12 cas confirmés, dont 6 cas groupés dans les Alpes. Un décès est rapporté depuis le 14/02/20, un homme de 81 ans qui était hospitalisé à Paris. 
Chez nous, l'Institut Pasteur est en mesure de détecter le COVID-19 s’il se présente. Le laboratoire est le centre national de référence pour les virus respiratoires.
Seul fait marquant à retenir en Guyane, à Saint-Laurent du Maroni, deux collégiens d’origine chinoise avaient été priés de rentrer chez eux. Une mesure de précaution opérée par l'Académie de Guyane, le père de l’un des élèves rentrait d'un séjour de Chine.  
Durant ce live, des informations sur d'autres virus ont aussi été apportées, les internautes pouvaient poser des questions sur la dengue ou encore l'épidémie de grippe qui commence à s'installer en Guyane. 
Clara De Bord au micro de Mélody Nourry:

Clara De Bord, Directrice de l'Agence Régionale de Santé