Coronavirus : le centre social Makandra de Mana vient en aide aux familles les plus isolées pour assurer la continuité pédagogique

coronavirus mana
Ywan Jackie et Rubiscon Pieka du Centre social Makandra de Mana
Ywan Jackie et Rubiscon Pieka du Centre social Makandra de Mana durant leur tournée ©MM Ponet
Avec ce confinement de la crise sanitaire Covid-19, la continuité pédagogique s’organise dans l’ouest. A Mana, le centre social Makandra vient en aide aux familles qui ne disposent pas d’internet ou de téléphone pour recevoir les devoirs de leurs enseignants.

 
Les animateurs du centre social Makendra sillonnent les routes pour amener les devoirs à domicile. Une mission qui est loin d'être évidente dans ces zones rurales où les adresses ne sont pas toujours exactes avec, de plus, des accès souvent difficiles.


Acheminer les devoirs une fois par semaine

Ces adresses approximatives, c’est le quotidien des agents du centre social Makandra de Mana. Une fois par semaine, ils ont pour mission d’apporter les devoirs confiés par les enseignants de la commune aux enfants qui n’ont ni internet ni téléphone à leur domicile.
A Mana, résident près de 11 000 habitants. Mais plus de la moitié vit dans les écarts du bourg, le long des routes RD8 et RD9. Cela représentent beaucoup d’habitations de fortune et de familles en difficulté souligne Rubiscon Pieka coordinateur au centre social :

... A la demande des professeurs ou du maire, nous, service de proximité on va remettre les devoirs, car on sait que les parents ne pourront jamais venir les chercher pour les enfants. Ils n'ont ni télé, électricité et eau, les enfants ne sont pas occupés...


Une initiative solidaire saluée par les parents.
Une remise de devoirs dans un écart de Mana
Une mère de famille qui apprécie de recevoir les devoirs de sa fille ©MM Ponet
Le territoire de Mana s'étend sur près de 6400 km2. Alors ces agents passent leur vie sur les routes. Il leur arrive de parcourir plus d’une centaine de kilomètres par jour avec quelques fois des chemins improbables à travers la forêt, loin de tout.
Une continuité pédagogique adaptée au territoire l’ouest, grâce à la solidarité et au dévouement de ces agents sociaux, le lien entre l’école et ses exclus du numérique est maintenu.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live