12ème édition du Marché Artisanal du Maroni : les arts dessinés du Lawa à l’honneur

maripasoula
12ème édition du Marché Artisanal du Maroni : les arts dessinés du Lawa à l’honneur
Une fresque murale élaborée par les artistes Kaliman (aluku) et Ti'iwan Couchili (teko/wayana) sera dévoilée au marché artisanal du Maroni. ©Parc Amazonien de Guyane
Ce week-end, de nombreux visiteurs sont attendus à Maripa-Soula. La commune accueille, pour la 12ème édition, le marché artisanal du Maroni. Cette année, « les arts dessinés du Lawa » ont été choisis pour thématique. Des artisans de toute la vallée du Maroni seront présents.

Les arts dessinés du Lawa seront mis à l’honneur ce week-end à Maripa-Soula. Ce thème a été choisi pour la 12ème édition du marché artisanal du Maroni organisé par le Parc Amazonien de Guyane, en partenariat avec la mairie de la commune. L’événement se tiendra du vendredi 12 au samedi 13 novembre. Une cinquantaine d’artisans, issus de toute la vallée du Maroni et plus encore, seront présents. Côté visiteurs, plus de 2000 personnes sont attendues.

Un moment pour valoriser les arts dessinés du Lawa

Vendredi, un travail collaboratif entre les artistes Kaliman (aluku) et Ti'iwan Couchili (teko/wayana) sera dévoilé. Les visiteurs pourront observer cette fresque sur le mur de la caserne des sapeurs-pompiers de Maripa-Soula.

12ème édition du Marché Artisanal du Maroni : les arts dessinés du Lawa à l’honneur
La fresque murale des artistes Kaliman (aluku) et Ti'iwan Couchili (teko/wayana) sera peinte sur la caserne des sapeurs-pompiers de Maripa-Soula ©Parc Amazonien de Guyane

Cette présentation sera suivie d’une conférence-débat animée par Damien Davy (chercheur au CNRS), François Lechby (doctorant en anthropologie sociale), Antoine Dinguiou (porteur de savoir aluku) et Jérémie Mata (coordinateur socioculturel PAG). Il sera question de la représentation des arts dessinés du Lawa et de leurs origines.

On a eu des éditions sur la danse, sur la mode, sur les peuples fondateurs de Maripa-Soula. Cette année, on a choisi les arts dessinés du Lawa parce que ce sont des éléments très présents pour tous les peuples du Maroni. On a voulu les valoriser.

Jean-Maurice Montoute, responsable de la communication du Parc Amazonien de Guyane

Des ateliers de sensibilisation à l’éco-responsabilité

Ce marché artisanal sera aussi l’occasion de sensibiliser le grand public à la question de l’environnement. "En marge du marché, on aura des stands sur l’environnement, des ateliers sous forme de questionnaire sur la faune et la flore et des visites de sentiers", informe Jean-Maurice Montoute. "C’est aussi la mission du parc amazonien", poursuit-il.

Quid des mesures sanitaires ?

Aucun pass sanitaire ne sera demandé aux visiteurs à l’entrée du marché artisanal du Maroni. Néanmoins, les places pour participer aux ateliers seront limitées à environ 10 personnes par activité, les participants devront aussi s’inscrire via une adresse mail. Il va sans dire que le port du masque est vivement recommandé, tout comme l’application de la distanciation sociale et celle des gestes barrières.

Jean-Maurice Montoute, responsable de la communication du Parc Amazonien, invite tout de même les plus curieux à se déplacer pour assister à ce qu’il qualifie comme "l’événement le plus important de la commune après la fête de Maripa-Soula". "Le marché apporte des éléments de découverte et de connaissance", conclut-il. Le programme de l'événement est à retrouver sur le site du Parc Amazonien de Guyane.