guyane
info locale

Face au confinement, le village amérindien de Taluen sur le Haut-Maroni s'organise

coronavirus maripasoula
Taluen
Taluen
Dans le sud de la Guyane, à Maripa-Soula, le confinement est également appliqué dans les villages amérindiens isolés. C’est le cas à Taluen qui compte 300 habitants. Mais il faut bien continuer à chasser et à pêcher pour nourrir sa famille.
Dans le sud de la Guyane, à Maripa-Soula, le confinement est également appliqué dans les villages amérindiens isolés. C’est le cas à Taluen qui compte 300 habitants. Mais il faut bien continuer à chasser et à pêcher pour nourrir sa famille.
 

Un calme inhabituel

Taluen
Il règne un calme inhabituel à Taluen. Finies les fêtes si fréquentes ici. On n’ose plus boire le cachiri, la bière traditionnelle fabriquée à base de manioc par les Amérindiens Wayanas et que l’on boit tous ensemble en partageant la même louche. A l’heure du Coronavirus, cette pratique traditionnelle n’est pas de mise.Taluen est un village amérindien situé sur la commune de Maripa-Soula.
On y accède uniquement en pirogue au départ du bourg de la commune. Actuellement, l’eau est basse sur la rivière et il faut deux bonnes heures pour y accéder.
 

Confinement au village

Taluen
Malgré cet isolement, les messages de prévention sont bien arrivés dans le village. Des affiches ont été installées, traduites en langue wayana. Et puis il y a un médecin et un infirmier qui sont présents au dispensaire. 
Ici les logements sont des carbets ouverts mais chaque famille reste chez elle et respecte les mesures de confinement. Le capitaine du village est passé chez tout le monde et il a distribué les attestations de déplacement pour ceux qui auraient la nécessité de se rendre au bourg de Maripa-Soula afin d’y faire quelques courses.
 

Pas de commerce

Car à Taluen, pas de commerce. Seulement l’épicier asiatique installé de l’autre côté de la rivière, au Suriname voisin. Alors les habitants continuent de pêcher et d’aller à la chasse afin de subvenir à leurs besoins.
Sarah est une jeune mère de famille de Maripa-Soula qui a fait le choix de rentrer au village de Taluen auprès de sa belle-famille durant toute la durée du confinement. Elle nous raconte le quotidien du village.
Un reportage de Corinne Bergeron :
Taluen est un village amérindien de Maripa-Soula. Ces habitants sont aussi en confinement.