La grogne et l'incompréhension des agriculteurs à l'annonce de la fermeture du marché de Saint-Laurent

vie locale saint-laurent-du-maroni
Le marché de Saint-Laurent
©Eric Léon

Du rififi au marché de Saint-Laurent-du-Maroni après le passage d’agents de la mairie pour annoncer la fermeture de certains emplacements. Tout est parti d’un courrier remis en main propres aux agriculteurs. Ils condamnent la méthode et le manque de communication.

L'objet de la discorde est un courrier remis à certains agriculteurs ce mercredi  sur le marché de Saint-Laurent. Une lettre qui annonce qu’à compter du 1er mars, il ne leur sera plus possible d’occuper cet emplacement et ce jusqu’au 31 décembre.
Mais plus que cette décision, c’est aussi la méthode qui ne passe pas. Donner un papier et faire signer sans rien expliquer. Les agriculteurs sont inquiets, certains n'ont que ce lieu de vente, il faut nourrir les familles.

Des agriculteurs dans l'expectative


Des agriculteurs dépités après une année blanche à cause de la premiere vague de covid-19. Ils ont dans la foulée fait appel à leurs représentants comme Doorn NAPO Vice président du GDA de Mana qui souligne que certains ne savent ni lire ni écrire et ont signé sans savoir ce que le courrier contenait. Sur ce courrier, il est aussi précisé que ces décisions sont liées à la pandémie de la covid 19 

Le président du syndicat des jeunes agriculteurs, Boriq Yang l’entend bien, mais pour lui cette solution envisagée est trop radicale :

Nous demandons concrètement de laisser les gens vendre mais de trouver une solution comme cela avait été fait sur le terrain de sport. Le respect des gestes barrières, une entrée, une sortie pour pouvoir filtrer et éviter qu'il y ait trop de débordements.


Une mesure également incomprise par les clients du marché.

Les services de la mairie ont été contactée mais en vain.

Selon nos informations, des préconisations sanitaires exigeraient de la mairie,  une réduction du nombre d’exposants sur ce marché. Une question reste en suspens : sur quels critères ont  été sélectionnés ces agriculteurs sacrifiés ? et combien sont ils ?

Marché de Saint - Laurent : la colère des agriculteurs.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live