Le laboratoire du Centre hospitalier de l'ouest à Saint-Laurent-du-Maroni opérationnel pour les tests Covid

coronavirus saint-laurent-du-maroni
Le laboratoire du CHOG
Les équipes du laboratoire au travail ©Pierre Tréfoux
Depuis lundi, les tests des prélèvements sur le corona virus ne sont plus exclusivement effectués au Centre hospitalier de Cayenne. Certains laboratoires privés et le Centre hospitalier de l’ouest guyanais à Saint Laurent-du-Maroni peuvent dorénavant les faire. 
Dans la salle de prélèvement dédiée aux patients testés pour le corona virus, l’infirmière nettoie la salle avant leur arrivée. Lina Twist Infirmière au Centre hospitalier de l’ouest guyanais va accuillir ce jour 9 patients pour des prélèvement nasaux ou sanguins.
Dans le secteur de biologie moléculaire de l’hôpital les mesures de sécurité sont importantes.
Technicien de laboratoire
©Pierre Tréfoux
Pour chaque technicien de laboratoire une sur blouse, deux paires de gants et un masque FFP3 sont obligatoires pour réaliser les dépistages du coronavirus. Christian Antoinette technicien de laboratoire obeit à ce strict protocole avant d'effectuer les manipulations.
Un automate permet le dépistage de la Covid 19, directement au sein même de l’établissement avec des premiers résultats au bout de 45 minutes. Mais pour réaliser ces tests des réactifs sont nécessaires ainsi que l'explique le Dr Jean-François Carod, responsable du laboratoire du CHOG :

... il y a eu un arrivage de 400 réactifs pour tester ce virus. Ils viennent de France sont produits en Suède et également aux Etats -Unis. Actuellement au niveau mondial c'est la pénurie. Il faut se battre pour en avoir. Ils s'ajoutent aux 200 obtenus antérieurement et en grosse partie déjà consommés...

Quand un prélèvement est arrivé et le dépistage fait, le patient pourra ensuite consulter les résultats sur un serveur.
Dr Jean-François Carod, responsable du laboratoire du CHOG :

... Cela nous permet de donner le résultat en 1h. En pratique ,on le fait en série une ou 2 fois par jour. Cela fait gagner facilement 24h. Ensuite les transmissions sont directes avec le médecin, les patients...

Depuis lundi l’hôpital de Saint Laurent-du-Maroni a pu tester une soixantaine de personnes. 500 réactifs sont attendus par mois, afin de pouvoir réaliser une quinzaine de tests par jour.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live