Covid-19, reconfinement : les restaurateurs de Saint-Laurent-du-Maroni, entre incompréhension et colère

coronavirus saint-laurent-du-maroni
Restaurant Saint-Laurent

Entre incompréhension et colère. Le monde de la restauration à Saint-Laurent-du-Maroni est dans l’incertitude. En plus de la crise sanitaire, se profile une crise économique liée au nouveau confinement. Ils n’ont pas été consultés ni même prévenus à temps pour s’organiser. 

Entre incompréhension et colère...Le monde de la restauration à Saint-Laurent du Maroni est dans l’incertitude la plus totale. En plus de la crise sanitaire, se profile une crise économique liée au nouveau confinement. Ils n’ont pas été consultés ni même prévenus à temps pour s’organiser en terme de stocks ou pour les aides de l’Etat. Une situation difficile les attend. 

Beaucoup d'interrogations

Andréa Cavalier
Andréa Cavalier

Dernières réservations et derniers préparatifs avant une fermeture de 15 jours minimum. Cette restauratrice accepte malgré son incompréhension. Elle assure avoir des réservations jusqu’à la fin de la semaine et devra toutes les annuler.

On a l'impression que c'est à cause des loisirs si l'épidémie a recommencé. C'est dur. 

Andréa Cavalier gérante du restaurant « La Goélette »

 

Les aides de l'Etat insuffisantes

Même son de cloche dans cet autre établissement. Entre incompréhension et colère. Une perte partielle surtout que la vente à emporter est possible jusqu’à 18h30 du lundi au samedi. Ces restaurateurs estiment que les aides de l’Etat ne sont pas suffisantes pour combler ce manque à gagner.

Abdel
Abdel

La décision a été prise avec une vitesse pas possible. Même s'il nous aide en deux semaines on aura rien. C'est une perte sèche. Les supermarchés font 2500 personnes par jour nous 20 et c'est nous qui payons.

Abdel gérant du restaurant « Arc-en-ciel »

 

Situation désespérée

Pour le représentant du collectif des restaurateurs de l’ouest Guyanais, la situation est désespérée. Cette fermeture de 15 jours entraînera des difficultés financières pour toute la profession.

Adam Coulibaly
Adam Coulibaly

Depuis février nous avons eu un regain d'activité, mais nous sommes restés fermés 8 mois et nous avons des dettes considérables. Ce n'est pas en 3 mois que nous allons pouvoir nous refaire. 

Adam Coulibaly représentant du Collectif des restaurateurs de l’ouest Guyanais


Les restaurateurs de l’ouest se disent abandonnés, et espère que le confinement ne sera pas prolongé. 

Un reportage de Gaël Ho A Sim et Éric Léon :

Reconfinement : les restaurateurs de Saint-Laurent craignent pour leur survie.