Saint-Laurent : des jeunes armés pourchassés par d'autres s'introduisent dans une école primaire

faits divers saint-laurent-du-maroni
Ecole Nicole Othily de Saint-Laurent
©Guyane la 1ère
Nouvel épisode de violence entre jeunes, cela s'est passé ce matin à Saint-Laurent à l'école primaire Nicole Othily. Des jeunes armés se sont réfugiés dans l'école dans un épisode de course poursuite. Heureusement, l'intervention des gendarmes a mis fin à un épisode qui aurait pu être dramatique.

A l'école Nicole Othily, à Saint-Laurent du Maroni ce matin, une scène sidérante s'est produite aux alentours de 8h. Trois jeunes se sont introduits dans l'école pour se cacher d'une autre bande qui les poursuivait. L'un d'entre eux était armé d'un sabre.
Les enseignants se sont dirigés vers eux pour les calmer. Ils ont décidé de les enfermer dans une salle de classe car deux autres jeunes ont pénétré dans l'école, armés de bouteilles en verre et d'une arme à feu.

Heureusement les choses n'ont pas dérapées et les gendarmes ont pu intervenir rapidement et ont intercepté les 5 jeunes concernés.

Il n'y a pas de blessés finalement, une cellule de crise a été mise en place néanmoins pour les enseignants. Il a été décidé de ne pas mettre fin à cette matinée de cours. 

Karine Alexandre, inspectrice d'académie
Karine Alexandre, inspectrice d'académie ©Terence Moy

L'inspectrice d'académie, Karine Alexandre qui s'est rendue sur place a loué le comportement des enseignants qui ont eu une attitude très courageuse et responsable :

Le recteur suit cette situation de près. J'ai monté une cellule de crise et alerté les deux psychologues scolaires de la circonscription pour pouvoir entendre et écouter les enseignants qui ont été très courageux et valeureux, je le souligne. Ils ont besoin de débriefer. La municipalité est à leur écoute. L'école est sécurisée, les gendarmes ont fait leur travail, la police municipale sera présente pour assurer la sortie. Nous avons ici une équipe brillante et très soudée.


La police municipale était présente dans la matinée pour rassurer les enseignants, les élèves et les parents d'élèves.

Course poursuite entre jeunes dans une école de Saint-Laurent ©Guyane la 1ère