Saint-Laurent : un forum des métiers consacré à la santé

santé saint-laurent-du-maroni
Saint-Laurent : un forum des métiers consacré à la santé
©Eric Léon
Quelles sont les formations possibles en médecine et en paramédical ? C'est ce que le Centre Hospitalier de l’Ouest a proposé aux lycéens et aux jeunes de la mission locale lors du Forum des métiers consacré à la Santé.

 

Ces professionnels de la santé se sont portés volontaire pour promouvoir leur métiers aux lycéens. Les intervenants sont aide-soignants, diététiciens, techniciens de laboratoire ou encore infirmières puéricultrice. Autour d’une table, chacun raconte son parcours  professionnel, et certains sont atypiques.
Imelda Regis, infirmière puéricultrice

"c'est important d'abord qu'ils savent ce qu'est une infirmière puéricultrice, car nous sommes souvent comparées aux auxiliaires de puériculture, alors que ce sont deux professions très différentes, mais nous travaillons en collaboration."

Jehan-Olivier Maignien, podologue :

" en fait, c'est de leur montrer qu'ils ont toutes les capacités nécessaires. Tous les métiers que vous allez faire notamment dans le paramédical, c'est surtout de l'observation et aussi de la technique par rapport au métier que vous allez apprendre. Ils ont les capacités à pouvoir le faire."

Les intervenants valorisent leur métier devant des élèves très attentifs. Les questions fusent, et sont très souvent pertinentes.Les lycéens découvrent aussi par ces échanges très fructueux, l'évolution des métiers au fil des ans.
Nolween Londo, élève de terminale

"ce forum métiers est intéressant parce que ici en Guyane, on manque de médecins. Participer à ce forum, pour moi c'est exceptionnel." 

Christian Grant, élève de terminale s :

"pour moi c'est la radiographie qui m'intéresse, c'est vraiment très spécifique et aussi la chimie."


Si les premières cibles sont les lycéens,les jeunes de la mission locale, de La Croix rouge et du pôle emploi étaient aussi invités. Un challenge que le Centre hospitalier de l’ouest Guyanais compte bien renouveler, pour la promotion des métiers de la santé dans l’Ouest où les besoins restent forts.
Paul Tocney,directrice des soins au CHOG :

"l'idée étant de permettre à des jeunes qui sortiront bientôt du lycée, de s'orienter vers différentes professions, qu'ils sachent ce qui existe et leur permettre d'en discuter avec des professionnels."

200 visiteurs ont fait le déplacement à l’occasion de cette première édition.
©Eric Léon