Un nouvel emplacement pour un second marché à Saint-Laurent

agriculture saint-laurent-du-maroni
Second marché à Saint-Laurent
Jour de marché ©Guyane la 1ère

Les agriculteurs et producteurs ont été reçus à la sous-préfecture de Saint-Laurent-du-Maroni, en présence du maire et du sous-préfet Frédéric Bouteille. Les agriculteurs réclamaient : deux jours de marché pour l’ensemble de la profession, le mercredi et le samedi. Ils ont obtenu satisfaction.

En fin de matinée ce 19 avril s'est tenue une réunion importante pour les agriculteurs de l’ouest. Il s’agissait de la seconde rencontre avec le sous-préfet et le maire Sophie Charles, depuis début de la mobilisation des agriculteurs, il ya deux semaines.

Emplacement du marché provisoire
Le terrain d’assiette du marché provisoire à l'entrée de Saint-Laurent ©Guyane la 1ère

Satisfaction du monde agricole : un nouveau marché sera mis en place par la commune, un terrain a été trouvé.

Un terrain d'assiette proche de la route des Malgaches

Il n’est pas encore déboisé mais un terrain situé à l’entrée de la ville, près de la route des Malgaches devrait accueillir l’ensemble des agriculteurs du marché de Saint-Laurent. Cet emplacement pourra héberger 120 à 160 agriculteurs. L’annonce a été faite en réunion.

Agricultrices de Saint-Laurent
Mayé Choua Guerra, porte-parole des agriculteurs au centre ©Guyane la 1ère

Pour la profession, après presque deux semaines de grève et un manque à gagner sévère, c’est une issue positive comme l'atteste Mayé Choua Guerra, porte-parole des agriculteurs :

... de très bonnes propositions, c'est à dire un nouvel emplacement mais qui reste provisoire. Cela permettra de placer des agriculteurs le mercredi et le samedi...


Le sous-préfet a été sollicité par les agriculteurs pour être le médiateur entre la mairie et les producteurs.
Depuis le 1er mars dernier, le marché est limité à 60 commerçants par jours. Aucune mesure d’allègement n’est possible. La crise sanitaire s’accélère, avec en ligne de mire de cette troisième vague et la présence du très agressif variant brésilien P1 sur le territoire. Frédéric  Bouteille, sous-préfet des communes de l’intérieur :

L'accord qui a été trouvé aujourd'hui est en deux temps. Dans un premier temps, d'ici le mois de juillet, un nouveau terrain suffisamment grand pour accueillir tous les agriculteurs qui veulent vendre le mercredi et le samedi. C'est un terrain situé en entrée de ville qui nécessite quelques aménagements ... En attendant certaines places se sont libérées le mercredi et seront réattribuées ...


En attendant la mise à disposition de ce terrain, les agriculteurs seront présents sur le marché de Saint-Laurent, les mardi, mercredi, vendredi et samedi.

Saint-Laurent : un nouveau marché pour accueillir tous les agriculteurs.