Un premier dimanche de couvre-feu globalement respecté à Saint-Laurent-du-Maroni

coronavirus saint-laurent-du-maroni
Saint-Laurent confinée
La place de l'Office du tourisme désertée ©Eric Léon

Le Centre hospitalier de l’ouest a tiré la sonnette d’alarme la semaine dernière car le service covid est saturé. Le couvre-feu élargi au dimanche s'est imposé pour éviter que la situation s’aggrave. Le premier dimanche de confinement a été plus ou moins respecté à Saint-Laurent-du Maroni.

Le taux de personnes contaminées est élevé en Guyane et les chiffres ne baissent pas assez vite. Le couvre-feu a été étendu au dimanche. Dans la capitale de l'ouest, il n'y a pas eu de messe ce dimanche matin à l’église Bon Pasteur et beaucoup moins de circulation que d’habitude dans les rues.

Eglise du Bon pasteur à Saint-Laurent
Eglise du Bon pasteur à Saint-Laurent fermée ©EL

La place de l’office du tourisme, avec sa vue sur le Maroni, très fréquentée le dimanche par les familles avec son aire de jeux pour enfants est restée déserte. Rythmé par le va et vient des pirogues ces dernier jours, le quartier de la Charbonnière semble, lui, comme endormi. Le fleuve a retrouvé un peu de quiétude.

Quartier la Charbonnière
©EL

Un confinement qui a comme anesthésié les principales artères de la ville presque vides, même si quelques voitures circulent.  Deci-delà des personnes se déplacent à vélo, à pied ou à mobylette. La place du marché devra attendre le début de semaine pour retrouver son agitation habituelle.
Le couvre-feu a été  globalement respecté dans la capitale de l’ouest. Il sera maintenu tous les dimanches jusqu’à nouvel ordre.

Couvre - feu globalement respecté à Saint - Laurent du Maroni.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live