publicité

Paroles de femmes de Guyane

Qu’en est-il de la femme Guyanaise? Dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme la question a été posée à Emilia De Souza , chef d’entreprise, Stacy Coumba lycéenne et 1ère dauphine de Miss Inter Lycées ainsi qu’à Ivane Goua, porte-parole deTrop Violans et des 500 frères.

Yvane Goua de Trop Violans, Emilia de Souza, entrepreneure et Stacy Coumba lycéenne et 1ère dauphine Miss Inter lycées © Rodrigue Tisserand
© Rodrigue Tisserand Yvane Goua de Trop Violans, Emilia de Souza, entrepreneure et Stacy Coumba lycéenne et 1ère dauphine Miss Inter lycées
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
Trois jeunes femmes d'horizons divers, impliquées chacune à leur niveau dans la société guyanaise ont accepté de répondre à Guyane la 1ère sur l'implication et la reconnaissance de la femme guyanaise en 2019. 
La première Yvane Goua est la porte parole des associations Trop Violans et des 500 frères. Elle s'est fait connaître durant la grande mobilisation sociale de mars-avril 2017 et depuis continue très activement son rôle associatif et d'animer le débat politique sur le devenir de la Guyane.
Journée des droits de la femme 2019 - Yvane Goua
Journée des droits de la femme 2019 - Yvane Goua porte parole de Trop Violans et des 500 Frères

Agée de 17 ans, Stacy Coumba est lycéenne en classe de terminale. Elle a été élue 1ère dauphine de Miss Inter-lycées 2018.
Journée des droits de la femme 2019 - Stacy Coumba 1ère dauphine de Miss Inter-lycées
Journée des droits de la femme 2019 - Stacy Coumba 1ère dauphine de Miss Inter-lycées
Emilia de Souza chef d'entreprise et mère de famille est une citoyenne de son époque qui se bat pour s'imposer dans le monde économique. 
Journée des droits de la femme 2019 - Emilia de Souza : Chef d’entreprise et mère
Emilia de Souza : Chef d’entreprise et mère de famille

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play