Le parti Guyane Rassemblement a réuni ses militants à Macouria

politique
Les ilitants de Guyane Rassemblement réunis à Macouria
Une assistance nombreuse ©MCV
Guyane Rassemblement réuni à Macouria, une journée pour faire le bilan d’un an de gestion de la CTG et réfléchir au développement de la Guyane. Le parti de Rodolphe Alexandre veut se structurer à l’approche des échéances électorales. Un peu plus de 200 sympathisants étaient présents.
Faire de Guyane Rassemblement autre chose qu’une simple machine à gagner les élections. Autrement dit un parti actif sur la scène politique locale entre deux scrutins, c’est l’objectif de Rodolphe Alexandre. Devant plus de 200 personnes ce dimanche à Macouria, le président de la CTG a appelé ses sympathisants à s’investir dans le parti.
Depuis la conquête de la CTG, il y a un an, Guyane Rassemblement s’est peu fait entendre. Fondé l’an dernier, le parti n’est pas encore structuré et d’ici quelques jours, un comité sera formé pour impulser l’action des militants.
Un congrès est prévu en février ou mars pour élire une équipe dirigeante et annoncer un positionnement pour la  présidentielle et les législatives. Guyane Rassemblement veut devenir un parti qui compte reste à se faire un nom, au-delà de son leader notamment auprès des jeunes de l’ouest guyanais.
Aux côtés des élus de sa majorité membres de Guyane Rassemblement, Rodolphe Alexandre affiche un bilan « satisfaisant » selon lui à la tête de CTG mais le budget est tendu, prévient le président, qui évoque une possible augmentation de l’octroi de mer et une taxe sur les biens et services.

Le reportage de Laurent Marot