publicité

Philippe Portut, une vie d'engagement au service des autres

Philippe Portut a perdu la vie ce 18 avril dans un terrible accident de la route qui a fait 7 victimes dont 6 morts. Personnalité engagée au sein de sa commune Sinnamary, cet ancien policier, intervenant de la sécurité routière devait fêter, bientôt, ses 40 années au service de la sécurité routière.

Philippe Portut à son domicile à Sinnamary © Sonart pro
© Sonart pro Philippe Portut à son domicile à Sinnamary
  • guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Il s'en est allé à l'âge de 72 ans. Philippe Portut est décédé accidentellement le 18 avril sur la route de Sinnamary. A la retraite, il était un ancien major de police. Il fut aussi un éducateur sportif apprécié notamment dans le milieu du football en sa qualité d'entraîneur de l'US Sinnamary de 1985 à 1992. Après avoir été lui-même un excellent athlète recordman du relais 4x100m de Guyane, il a créé la section athlétisme de sa commune. Il fût également à l'origine du mémorial Siméon Toussaint, une course pédestre qui se déroule entre Sinnamary et Iracoubo.
Ce sportif avait d'autres cordes à son arc, il aimait l'histoire et depuis quelques années, il se consacrait à écriture. Il avait publié "Sinnamary d'hier et d'aujourd'hui" et un ouvrage sur Françoise d'Aubigné, épouse morganatique de Louis XV, appelée Madame de Maintenon,  qui a donné son nom à l'ancien pont de Sinnamary pour lequel elle avait obtenu le financement auprès du roi. Philippe Portut préparait un livre sur la généalogie de la famille Sophie.
Il était père de 5 enfants.
La commune de Sinnamary vient de perdre une de ses figures emblématiques.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play