Port, écoles, administrations : retour à la normale progressif en Guyane

social
Port, écoles, administrations : retour à la normale progressif en Guyane
Retour à la normale progressif en Guyane après un mois de conflit social. ©jody amiet / AFP
Après un mois de mouvement social, c’est le retour à la vie normale en Guyane. Entreprises, administrations, vie portuaire, tous les services se remettent en marche dans le département.
Après un mois de conflit social et une paralysie quasi-totale du département, la Guyane reprend peu à peu une vie normale.
 

Le port opérationnel

Au port grand port maritime de Dégrad des Cannes, les navires accostent et les conteneurs s’entassent. Le port de commerce est à nouveau opérationnel et les marchandises sont déchargées. 
 
Il faudra en revanche quatre à cinq semaines pour rétablir un rythme de travail normal. Le temps de rapatrier les conteneurs éparpillés au Surinam, en Martinique et à Trinidad et Tobago tout en poursuivant les rotations habituelles. Après avoir souffert de pénurie, les rayons des magasins devraient toutefois être progressivement achalandés. 
 

Ecoles : reprise des cours le 2 mai

En raison des vacances de Pâques, la réouverture des établissements scolaires se fera à la reprise des cours, le mardi 2 mai. Le rectorat de Guyane autorise toutefois des établissements à proposer une organisation de cours de soutien et/ou des séances de révisions durant ces vacances. Il annonce également que des mesures particulières seront prises pour accompagner les élèves se préparant à des examens.
 

Réouvertures progressives des services de la préfecture

A la préfecture de Guyane, les services vont rouvrir progressivement. Depuis lundi, les guichets ouverts concernent les opérations relatives aux titres de circulation (permis de conduire et carte grise) et aux titres nationaux (passeport de mission et de service et prise de rendez-vous pour un entretien dans le cadre d'une demande de naturalisation).
 
Le guichet de dépôt des dossiers de demandes de naturalisation sera à nouveau opérationnel à compter du 2 mai 2017. La préfecture invite les usagers à consulter les plannings d’ouverture sur son site pour les différentes démarches à effectuer.


Services municipaux

Dans les vingt deux mairies du département, les services municipaux ont aussi repris depuis lundi. Ils sont à nouveau ouverts aux horaires habituelles.


Caisse Générale

La Caisse Générale de Sécurité Sociale de la Guyane a aussi informé le public de la réouverture de ses lieux d’accueil à Cayenne, Kourou, Saint Laurent du Maroni et Maripasoula. Les services ont repris lundi aux horaires habituels.

Finances publiques

Du côté des finances publiques, la campagne de déclaration des revenus qui concerne 100.000 foyers fiscaux est fortement perturbée suite à la crise sociale. "On est en train d'adapter le calendrier de dépôts de déclarations", a précisé Jean-Paul Catanese, directeur régional des finances publiques. 

Encore des conflits sociaux à EDF et à l’hôpital

Enfin, malgré la reprise de la vie économique, le climat social n’est pas totalement apaisé dans le département. La mobilisation se poursuit à EDF Guyane où des salariés de l’UTG sont toujours en grève pour des questions d'emplois et de salaires. La grève continue aussi à l’hôpital de Cayenne où une nouvelle rencontre est prévue ce jeudi entre les grévistes et le directeur de l’Agence Régionale de Santé pour tenter d’établir un planning de rencontres pour les négociations à venir.

EDF
Les grévistes d’EDF Guyane durcissent le ton et bloquent des sites de Cayenne. ©Patrick Clarke

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live