Recensement: augmentation régulière de la population de Guyane

société guyane
recensement population

Avec une superficie de près de 85 000 km2, la Guyane est le plus grand département de France. Elle abrite 0,4% de la population française si l’on ne compte pas Mayotte, soit 276 128 personnes. Chaque année entre 2013 et 2018, elle a augmenté en moyenne de 2,5%.

C’est 6 400 habitants de plus par an sur la période. Il y a donc eu en 5 ans 32 000 habitants de plus, l’équivalent d’une commune de la taille de Matoury. Cela est dû au fait qu’il y a plus de naissances que de décès... la population est jeune et le taux de fécondité élevé. Autre explication : la composante migratoire. Le flux de nouveaux arrivants, quelle que soit leurs nationalités, est légèrement supérieur au flux des sortants.
Cette étude s’appuie sur les populations communales dites « populations municipales légales », issues des recensements de la population réalisés par l’Insee, l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques en date de référence au 1er janvier 2018, au 1er janvier 2013 et au 1er janvier 2008, en partenariat avec les communes.

Elle met également en exergue l’existence d’une forte disparité entre les intercommunalités.

La CACL territoire le plus peuplé

Avec 144 501 habitants, le territoire de la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral est le plus peuplé de Guyane et son rythme de croissance s’accélère. Une tendance portée par Macouria, Rémire Montjoly et Cayenne…le chef-lieu qui connait justement un regain du nombre de ses habitants après avoir subi une diminution entre 2008 et 2013.
Les 8 communes de l’Ouest totalisent elles 94 677 habitants. En 10 ans, la Communauté de Communes de l’Ouest Guyanais a connu la plus importante croissance démographique de Guyane : 3,7% par an.
Tout le contraire de ce qu’il se passe au niveau de la Communauté des Communes des Savanes où il y a de moins en moins de résidents : - 0,4% entre 2008 et 2013, - 0,7% entre 2013 et 2018. En cause : un nombre élevé de naissances qui n’arrive pas à compenser le nombre insuffisant de nouveaux arrivants.

insee recensement
©Insee

Avec un peu plus de 7 000 résidents en 2018 dont 59% vivant à Saint-Georges-de-l’Oyapock, la Communauté des Communes de l’Est Guyanais reste de loin, la moins peuplée. Sa croissance démographique est deux fois plus faible que celle de l’ensemble de la Guyane. Elle était de 1,2% en moyenne par an entre 2013 et 2018.