Une rentrée scolaire inédite à Apatou : elle s'organise sur deux jours pour aider les scolaires à retrouver leurs marques

éducation
Rentrée pirogue Apatou
Une rentrée scolaire inédite pour les écoles élémentaires et primaires de la commune d’Apatou dans l'Ouest guyanais. Pour la première fois, les élèves qui arrivent en pirogue ont fait leur rentrée aujourd’hui. Ceux qui habitent le bourg sont attendus ce mardi. 
 
Rentrée pirogue Apatou
Une rentrée scolaire inédite à Apatou. Les écoles élémentaires et primaires de cette commune de l'ouest vont accueillir dans un premier temps les élèves qui arrivent en pirogue d'autres campous (localités situées le long du fleuve). Ceux qui habitent le bourg sont attendus, eux, ce mardi, le tout dans un contexte d'épidémie. 


Protocole sanitaire strict 

rentrée Apatou
©Pierre Tréfoux
Réveillés depuis 5h du matin, les élèves de l’élémentaire et du primaire des villages environnants, arrivent en pirogue dans le bourg d’Apatou. Au total, cinq établissements les accueillent. Ils sont un peu plus de 600, répartis sur le territoire de la commune. Dans les écoles, un protocole sanitaire strict a été mis en place. A l’école Moutende par exemple, chaque enfant s'est lavé les mains avant de rentrer dans l’établissement et le port du masque a été obligatoire tout au long de la journée pour les professeurs. Escortés par les piroguiers, les élèves sont arrivés, masques sur le visage, aux grilles de l’école. Pour les 296 scolaires, l'objectif est de remettre le pied à l’étrier après de long mois d’arrêt.
Lika Adaoudé directeur de l’école Moutendé
Lika Adaoudé directeur de l’école Moutendé ©Pierre Tréfoux
 

"C'est une rentrée en deux temps. C'est assez exceptionnel. C'était nécessaire pour les services techniques de la mairie pour bien préparer les locaux. Et nous avons réfléchi à comment les accueillir, ils vont apprendre à se réapproprier les enseignants et leurs écoles"

Lika Adaoudé directeur de l’école Moutendé

  
Les élèves ont repris la pirogue à 16h, et retrouveront demain matin leurs camarades de classe pour débuter une année scolaire dans un contexte épidémiologique sensible.
Même si en apparence tout a l’air bien organisé, il faut rappeler que pour le secondaire et plus précisément au collège Ma Aiye d’Apatou, qui a fait sa rentrée deux semaines plus tôt, les assistants d’éducation ont fait un débrayage suite au non renouvellement de leurs contrats. 
Le reportage de Pierre Tréfoux :
Apatou : les enfants se rendent à l'école en pirogue.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live