Reprise de l’activité au centre spatial : le tir d’Ariane 5 est programmé au 4 mai

sciences
La fusée Ariane
Décollage de fusée au crépuscule ©communication CSG
Après un mois de paralysie suite au mouvement social, l’activité a repris lundi 24 avril au centre spatial guyanais. Prévu le 21 mars mais reporté, le tir d’Ariane 5 aura lieu jeudi 4 mai à 17h31 (heure locale).
Initialement prévu le 21 mars dernier, le lancement de la fusée Ariane 5 avait été reporté en raison du mouvement social. Ce lundi, l’activité a repris au centre spatial guyanais et le tir a été programmé au jeudi 4 mai à 17h31 (heure locale).
 
Ce vol doit placer en orbite deux satellites, l'un pour l'opérateur brésilien Telebras S.A., et l'autre pour l'opérateur sud-coréen ktsat,
 

Un mois de blocage

Après plus d'un mois de blocage, l'accès au centre spatial guyanais a été débloqué samedi dernier à la mi-journée. Les manifestants ont levé le camp au lendemain d'un accord de fin de conflit social avec le gouvernement.

Des tirs en mai et juin

Les trois lancements qui avaient été reportés jusqu'à nouvel ordre à cause du conflit social "vont être reprogrammés", avait précisé samedi le service communication du centre spatial. La priorité du centre est désormais de "rattraper le retards et respecter le manifeste de lancement de 12 dans l'année". Des tirs seront très probablement étalés sur mai et juin.

10 millions d’euros de pertes

Interrogé sur "France Inter" samedi dernier, le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël, avait estimé que l'entreprise et co-gestionnaire du site avait perdu 500.000 euros par jours lors du conflit social. Il estimait les pertes globales à 10 millions d'euros. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live