guyane
info locale

Saint-Laurent : un atelier d'initiation à l'art tembé

patrimoine
Apprendre l'art Tembé
Une quinzaine d'élèves très appliqués ©Eric Léon
L’Art tembé est à l’honneur au service du Patrimoine de Saint-Laurent. Une quinzaine de personnes participent en ce moment aux ateliers pratiques et artistiques pour découvrir le savoir faire des artistes de différentes communautés. L’artiste peintre Joseph Amété est un des intervenants.
 
Une petite planche de bois, un crayon, une gomme et un compas, voilà les matériaux utilisés par les participants de cet atelier pour dessiner une œuvre artistique. Avec ces éléments de base réunis, ces stagiaires plutôt enthousiastes vont réaliser un Tembé : Un art géométrique et très coloré qui fait partie du patrimoine, demande beaucoup de finesse dans l'exécution, la maîtrise de certains codes, délivre aussi des messages soulignent quelques stagiaires.


Un art qui a évolué dans le temps

Joseph Amété pratique cet art depuis de nombreuses années qu'il tient de ses parents. Un art qu’autrefois les anciens utilisaient pour dessiner sur des objets usuels. C’est ce savoir-faire qu’il partage aujourd’hui avec son fils. Tous deux assurent cette transmission afin que perdure la tradition. 

"Le tembé ce n'est pas n'importe quoi. Chaque tembé a un message. Message de l'amour, de l'amitié.."

déclare le plasticien Joseph Amété

Pour le fils Itano, c'est un art qui a beaucoup évolué dans le temps. D'abord c'était la sculpture, ensuite la peinture ...

"Aujourd'hui, il y a des maîtres d'art tembé qui font cela avec du sable. On peut le retrouver sur n'importe quel support..."

Organisés par le service du patrimoine de la ville de Saint-Laurent, ces ateliers tentent de répondre à la demande d'un public très diversifié et bde plus en plus nombreux.
Bérénice Mountou, Responsable de la Médiation - Service du Patrimoine de la ville de Saint-Laurent se réjouit de cette diversité. Que les participants soient de Saint-Laurent ou d'ailleurs, le plus important est de ne pas oublier les traditions guyanaises.
Chaque semestre ce sont pas moins de 5 artistes qui partagent leur savoir-faire au public regroupant ainsi une centaine de participants aux ateliers du Service du Patrimoine.

Le reportage de Guyane la 1ère

 
Publicité