publicité

Saint-Laurent : Une formation en milieu périlleux pour des pompiers guyanais, surinamais et brésiliens

La caserne de Saint-Laurent du Maroni accueille pour deux semaines, quinze pompiers en stage de techniques de sauvetage en milieu périlleux. C’est une formation transfrontalière en milieu périlleux de 2ème niveau, orchestrée par le SDIS Guyane.

Les pompiers et les encadrants © Eric Léon
© Eric Léon Les pompiers et les encadrants
  • guyane 1ère
  • Publié le
© Eric Léon
© Eric Léon
Cette formation  transfrontalière en milieu périlleux, unique en son genre est l'initiative du SDIS Guyane. Six formateurs du GRIMP, le Groupement de recherches et d’Intervention en Milieu Périlleux, prennent en charge ces jeunes pompiers au nombre de quinze. Chaque jour, ils vont leur apprendre, à l’aide d’exercices pratiques, les techniques pour aller sauver des victimes sous les déblais, dans des mines ou en haut des immeubles;
Chaque département français dispose d’un groupement d’intervention en milieu périlleux. Le Brésil et le Suriname voudraient, eux aussi, se doter de ces groupes d’élite. Ces stagiaires ont déjà passé le niveau 1 de cette formation en Guyane il y a quelques mois.
Cette coopération avec le Brésil et le Suriname existe depuis déjà 2012. Le SDIS Guyane espère pouvoir renouveler ce type de formation le plus souvent possible.
Le reportage d'Alice Lauréat et Eric Léon
Formation de pompiers au secours périlleux

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play