Saint Valentin : fête commerciale ou fête des amoureux ?

société
Saint-Valentin
©francetvinfo
La Saint Valentin, c’est ce lundi 14 février. Une journée dédiée aux amoureux du monde entier pour célébrer l’amour. Une tradition sensée être romantique, que beaucoup qualifient de fête commerciale.

Chaque année, la Saint Valentin célèbre les amoureux du monde entier. Il est courant ce jour-là d’échanger des mots doux et de s’offrir des présents et des fleurs symbolisant la passion. Une fête des amoureux qui correspond aussi à un pic de ventes pour certains commerçants, comme les fleuristes ou les bijoutiers. Cadeau ou pas cadeau, nombre de couples se posent la question à l'approche de la «fête de l'amour». Certains y échappent, avec des arguments de poids comme YB, âgée d’une cinquantaine d’années,  «C'est une fête commerciale. Mon Valentin il m’aime tout le temps. Vu mon grand âge et ma maturité, je n’y crois pas trop. Je n’oublie pas l’aspect romantique mais je ne crois plus au pays des bisounours»

Des origines troubles

Saint Valentin
Saint Valentin ©DR

L’origine de cette célébration n’est pas attestée. De nombreuses légendes existent. Elle viendrait de l’Angleterre où au 14e siècle déjà, cette fête était consacrée aux amoureux. D’autres expliquent que Claude Empereur Romain fit annuler toutes les fiançailles de l’Empire pour obliger ses soldats à partir à la guerre. Un prêtre catholique Valentin, décide alors de marier les fiancés en secret. Certains encore, racontent l’histoire d’un Valentin de Terni qui serait désigné par l’Eglise comme saint patron des amoureux. L’Eglise catholique, célèbre trois Valentin, le 14 février, des saints martyrs.  

Déclarer sa flamme

Saint Valentin à Cayenne
©Guyane1ère

Aujourd’hui, la Saint Valentin est un temps de rupture du quotidien, certains couples en profitent pour raviver la flamme et se pencher sur leur union. Les femmes réputées plus romantiques, sont les plus désireuses de célébrer leur amour ce jour-là. CB est de celle-là… Agée d’une quarantaine d’années, la Saint Valentin est une occasion supplémentaire d’entretenir la relation. « J’aime bien l’idée qu’on prenne un jour pour soi, pour son couple, même si je suis consciente que c’est commercial.  L’idée de se dire qu’on organise quelque chose, à deux, pourquoi pas ? C’est difficile de convaincre les hommes qui disent le plus souvent qu’on n’a pas besoin de cela. C’est une fête comme Noël. C’est l’amour. »

Changer les règles

Fête : une Saint-Valentin fleurie
©S.Deie

Les hommes eux, jouent le jeu pour la plupart, mais parfois aimeraient que la tradition change, que les règles s’inversent. Pour FB, marié, la cinquantaine, marié,  « On associe trop Saint Valentin à gâter sa femme. On oublie que l’homme aussi peut être gâté. Souvent on reproche à l’homme, de ne rien faire, cela pourrait être le contraire pour une fois ».

Pas de pression

Saint Valentin

Fêter la Saint Valentin, c’est aussi refuser de se soumettre à une forme de pression ou d’obligation sociale. IL, jeune femme de 40 ans, priorise la simplicité « J’avais même oublié que la Saint Valentin c’était demain. Cela reste très commercial. Tout prend de valeur ne serait-ce qu’un simple bouquet de fleurs alors que les preuves d’amour c’est tous les jours. Ce sera la maison, il suffit d’ouvrir une bonne bouteille, se préparer un bon repas et puis on reste tous les deux. »

La Saint Valentin est donc une fête que chacun peut décider de célébrer ou non. Il faut juste être sur la bonne longueur d’onde.