Saül : le prix du transport - 4 -

consommation
Vue de Saül
©Lindy Nédan
Viandes, pâtes, poissons, boissons, électroménagers, à Saül, commune enclavée au milieu de la Guyane, tout est livré par la compagnie aérienne Air Guyane. Dans ce contexte de totale dépendance, résidents, professionnels du tourisme et commerçants doivent s’adapter à ce de toutes les mesures.

Cette commune de l’intérieur, membre de la Communauté de communes de l'Ouest Guyanais, la CCOG, est dépendante de la compagnie aérienne Air Guyane à laquelle la CTG a attribué une Délégation de service public (DSP) en juin 2019. Ce contrat lui permet non seulement d’assurer le transport des personnes, mais aussi celui des denrées alimentaires et autres produits de première nécessité tels que l'alimentation, les médicaments, le gaz ou encore l'essence.

Les livraisons sont effectuées trois fois par semaine dans la commune. 

Avion Air Guyane à Saül
La piste de Saül ©Jocelyne Helgoualch

 

À l'assemblée plénière de la CTG en décembre 2020, la société CAIRE dont dépend Air Guyane remporte le marché face à deux autres concurrents. Ainsi la compagnie aérienne obtient, de ce fait, le monopole pour la desserte de Saül. 

Les précieuses bouteilles de gaz
Les précieuses bouteilles de gaz ©CL

 

Vivre à Saül coûte cher 

Imaginez que vous venez de vous installer dans la commune. En guise de bienvenue, votre voisin vous offre une bouteille de gaz. Après 3 mois de bons et loyaux services, celle-ci doit être de nouveau remplie. Voici la procédure à suivre : 

  • Étape 1: l’envoyer à un de vos proches sur Cayenne par voie aérienne. Coût du transport de la bouteille vide : 18 €.
  • Étape 2 : arrivée à Cayenne, le proche, sans compter le prix de l’essence pour l’arrêt/ retour à l’aéroport, recharge votre bouteille en gaz. Vous lui remettez un billet de 20 € pour le service rendu. Coût du remplissage : 28,78 €.
  • Étape 3 : retour sur Saül. Coût du transport de la bouteille pleine : 38 €

Une bouteille de gaz coûte en moyenne 104,78 € à Saül. Elle est donc 4 fois plus chère qu’une bouteille achetée sur le littoral.

Quads à Saül
Quads à Saül, seul moyen de transport dans le bourg de la commune ©Mario Innocent

 

Il faudra également débourser si vous souhaitez vous déplacer dans la région. Seul moyen de transport, le Quad. Si vous avez pu vous en offrir un et vous le faire livrer (côut moyen : 10 000 €), il faudra là aussi, mettre la main à la poche pour l'essence. 

4,5 euros le litre d'essence

La commune n'ayant pas de station service, chaque résident doit investir dans un bidon d'essence devant être obligatoirement rempli à Cayenne, puis rapatrié par Air Guyane. 

Le coût d'un bidon neuf d'une capacité de 20 litres, répondant aux normes d'Air Guyane est estimé à 20 €. Prix du litre de l'essence en Guyane au 1 novembre 2021 : 1,87 €. 

L'essence sert autant pour les réservoirs des quads que pour les groupes électrogènes des habitations. Les Saüliens ont besoin en moyenne de 5 bidons, ils tiennent deux mois.

  • Coût du transport des 5 bidons vides à Cayenne via Air Guyane : 40 €
  • Coût du remplissage effectué par un proche/particulier à Cayenne : 60 €
  • Coût de la recharge des bidons en essence à Cayenne : 187 €
  • Coût du transport par avion de Cayenne à Saül : 145 €

On estime donc le prix du litre d'essence à Saül à 4,5 €. C'est 2,4 fois plus cher que sur le littoral. 

Bidon d'essences

Dans ce coin reculé de Guyane, les livraisons sont soumises à différents aléas. Cela peut aller du simple retard de chargement ou autre. Les rotations peuvent être aussi purement et simplement annulées, au dernier moment, en raison de la météo, du manque de personnel pour décharger le cargot ou s'il y a des cas de covid. 

Compte tenu de l'attractivité de la région en terme de tourisme, la commune compte une dizaine de gîtes. Les proriétaires de carbets et autres hébergements sont d'autant plus dépendants des services de la compagnie aérienne.

Gîte touristique à Saül
©Armand Hidair

Jean-Paul Goudot, propriétaire d'un gîte a dû mal à maintenir son activité en raison de ces vols aléatoires :

La compagnie nous explique regulièrement que l'espace de stockage de marchandises à l'aéroport est saturé. C'est pourquoi, la compagnie aérienne n'est pas en mesure de nous livrer.

Jean-Paul Goudot, gérant de gîtes touristiques

 

 

Lorsqu'ils achètent de la marchandise sur Cayenne pour qu'elle soit livrée par avion, cette dernière est stockée dans un espace dédié à l'aéroport Félix Eboué, équipé de réfrigérateurs pour les surgelés. Seulement, faute de rotations suffisantes, cet espace régulièrement est saturé nous explique Jean-Paul Goudot : 

La marchandise reste bloquée à l'aéroport Félix Éboué

 

Ces retards impactent fortement aussi les petits commerces. Qui paye les pots cassés ? Le contribuable, explique Christian Boutrin, commerçant : 

Nous avons de gros problèmes de communication avec Air Guyane

Des livraisons effectuées au compte-gouttes 

Les particuliers eux aussi, lorsqu'ils ont besoin d'aller sur le littoral pour faire leurs courses, sont habitués à ce que leurs déplacements ne soient pas garantis. Le jour j, le vol peut-être reporté. Et par ailleurs, à Cayenne, aucune certitude que la marchandise soit prise en charge et livrée dans les jours qui suivent à Saül. 

Accusé de privilégier les uns au détriment des autres, Christian Marchand, directeur d'Air Guyane depuis 2009, en charge du transport de marchandises depuis 2014, explique que la compagnie n’est pas responsable du manque d’organisation de la municipalité.

Il y a un vrai problème d'organisation globale dans cette commune isolée. Chacun fait ce qu'il veut dans son coin. Il faudrait peut-être réussir à créer une synergie compte-tenu du cas particulier de la commune. Je reste ouvert à toute négociation.

Cristian Marchand, directeur d'Air Guyane

 

Le service s'est nettement amélioré

Christian Marchand
Christian marchand PDG Air Guyane ©MCT

La Délégation de Service Public attribuée à Air Guyane a débuté le 1er avril 2021 pour une durée de 5 ans. Le coût annuel de la DSP est d'environ 9,5 millions d'euros financés à 84 % par la CTG et à 16% par l'état.

Un billet aller/ retour Cayenne/ Saül vaut 614,54 €. 

  • 88,74€ est à la charge du résident.
  • La CTG paye 473,40 €
  • L'État complète à hauteur de 52,40 €.

Ces dix dernières années, la Région Guyane, puis la Collectivité territoriale de Guyane ont dépensé près 10 milliards d'euros pour la desserte Cayenne/ Saül. 

Prix des billets d'avion pour la ligne Cayenne/Saül

 

La constrution de la route Maripa-soula-Papaïchton, étendue sur 32,5 km a débuté il y a quelques mois. Le kilomètre est estimé à 1 million d'euros. Si l'on part sur ce même tarif, alors le chantier de la route Bélizon/ Saül, dont le tracé existe pourtant depuis 1952, coûterait probablement moins cher que ce que vaut la desserte aérienne actuellement.