A Kourou après un démarrage timide des vaccinations anti covid-19, le rythme s'accélère

coronavirus kourou
Vaccination à Kourou
Une demande plus insistante au secrétariat du centre de vaccination de Kourou ©JG Assard

La vaccination anti covid-19 a débuté depuis une quinzaine de jours au Centre hospitalier de Kourou. Après un démarrage timide, le carnet de rendez vous se remplit petit à petit.

Depuis le 15 janvier, Anne Cécile Napol secrétaire médicale au Centre Hospitalier de Kourou répond aux demandes de rendez vous pour la vaccination anti Covid.
Après le personnel soignant de plus en plus de personnes souhaitent se faire vacciner constate l'assistante :

Les personnes de santé précaires qui ont 2 comorbidités commencent à arriver. Ce qui me surprend  c'est que les plus grandes demandes soient faites par des personnes en bonne santé et jeunes, une moyenne de 40 qui souhaitent être vaccinées... Elles sont plus demandeuses que les personnes âgées...


Un paradoxe eu égard aux risques encourus par les plus âgés. Mais dans la ville spatiale, où le nombre de cas positifs est en baisse, la vaccination, après un début de campagne loin des objectifs affichés par l’ARS, commence à être acceptée explique Marion Villard, médecin généraliste chargée de la vaccination au CHK :

La plupart des médecins généralistes se sont fait vacciner . Leurs patients âgés, ils discutent ensemble et leur disent de venir nous voir pour la vaccination. Elles sont un peu réticentes et puis cela se passe bien. Il n'y a pas de souci.


Chaque jour, une trentaine de créneaux est proposée au public. Dès la semaine prochaine l’offre de rendez-vous sera plus étendue.
Désormais, tous les mercredis 2 médecins seront disponibles pour la vaccination, de quoi recevoir une trentaine de personnes supplémentaires. Depuis le début de la campagne environ 250 personnes ont reçu la première dose de vaccin anti covid.

Vaccin contre la COVID : pas de rush à Kourou.