Les Îles du Salut incommodées par des singes envahissants

animaux kourou
Les Îles du Salut incommodées par des singes envahissants
©J.G Assard

Le CNES le propriétaire des îles du Salut et l’association Agamis chargée de la gestion des lieux font face à un problème étonnant et original. L’île a vu sa population de singes augmenter à tel point que la nourriture se fait rare et cela agit sur le comportement de ces animaux.

Les îles du salut, la beauté de son paysage et les vestiges du bagne autant de raisons de s’y rendre et cerise sur le gâteau sa nature et ses animaux. Des paons, des agoutis et des singes à portée de main. Mais attention à ces compagnons quelques fois chapardeurs.

Les Îles du Salut incommodées par des singes envahissants
©J.G Assard

Les singes, ces jours ci c'est vraiment horrible, ils viennent au buffet lorsque je fais le petit déjeuner et ils nous piquent tout.

Annabela Aloeboetoe, employée de l'Auberge des Îles

Les Îles du Salut incommodées par des singes envahissants
©J.G Assard

Rien de méchant, mais cela ne s’arrête pas là. Comme nous l’explique la conservatrice du patrimoine Aurélie Schneider.

A chaque fois qu'ils voient quelqu'un avec de la nourriture à la main, comme moi, j'ai du pain à la main, ils vont venir le réclamer voire me l'arracher des mains.

Aurélie Schneider, conservatrice du Patrimoine , association Agamis

De plus en plus nombreux sur l’ile, il est difficile d’en évaluer le nombre. Conséquences :  la nourriture manque, les cocotiers et autres fruits  ne suffisent plus et leur comportement a changé depuis quelques années.

Les Îles du Salut incommodées par des singes envahissants
©J.G Assard

Vous voyez , il montre les dents, il a une attitude agressive, c'est plus que quémander et les singes sont de plus en plus nombreux.

Aurélie Schneider, conservatrice du Patrimoine , association Agamis

Pour l’heure l’association Agamis en charge de la préservation de l’environnement étudie plusieurs  possibilités afin de réduire cette population. En attendant, elle recommande de rester à distance des singes sur les îles.