[VIDEO] Kourou : le retour des chenilles urticantes des papillons cendre

santé kourou
A Kourou, le spectre des papillons cendre plane de nouveau sur la ville. Depuis une dizaine de jours les habitants constatent la présence des chenilles annonciatrices d’éclosion des papillons.

A Kourou, un peu partout dans la ville, les habitants font comme ils peuvent face à la prolifération de chenilles. Depuis une dizaine de jours, les images de ces chenilles sont de plus en plus visibles sur les réseaux sociaux. Elles ne sont pas seulement dans les palétuviers ou les arbres fruitiers, Elles se retrouvent partout. Et ces chenilles peuvent être dangereuses car elles sont urticantes et préfigurent l'arrivée de papillons cendre.

Le papillon cendre hylesia metabus
Le papillon cendre hylesia metabus ©Guyane la 1ère

 Face à ces désagréments les habitants ne savent plus vers qui se tourner. Qu'il s'agisse de la mairie ou encore l’ancien service de traitement des nuisances du Conseil général passé à la CTG, les réponses sont les mêmes : il faut s'en débarrasser.

A la mairie, la question n’est pas éludée mais la collectivité procéde par étape et s'intéresse d'abord à la protection de certains services. 

En attendant il faut éviter de toucher ces chenilles venimeuses. Marina Ciminéra a écrit une thèse sur les papillons cendres et explique que faire en présence des chenilles : les asperger d'un liquide savonneux qui obstrue leurs orifices et les étouffe.

La scientique précise que la présence de chenilles n'induit pas forcément une forte éclosion de papillons car ces chenilles peuvent être victimes de prédateurs ou de maladies mais le mieux est de les détruire. 
En attendant les premiers papillons cendre pourraient éclore courant octobre.