Théophilia Léhacaut Champesting surnommée Man Yaya s'est éteinte à Sinnamary à l'âge de 105 ans

centenaire sinnamary
Théophilia Léhacaut Champesting
Théophilia Léhacaut Champesting dite Man Yaya ©Guy André/mairie de Sinnamary

Un poto mitan de la médecine traditionnelle guyanaise s’en est allé le 18 janvier. Man Yaya de son vrai nom Théophilia Léhacaut Champesting s’est éteinte à 105 ans dans sa commune de Sinnamary.

Théophilia Léhacaut Champesting restera dans la mémoire collective comme cette femme mère de 8 enfants capable de guérir même les plus désespérés. Lucienne Léhacaut, fille de Man Yaya, 70 ans, se souvient :

C'était une dame qui soignait, elle accouchait. Elle recevait dy monde, elle soignait toute sorte de chose... C'était du bouche à oreille, elle a soigné beaucoup de personnes...

 

Man Yaya
Une femme pieuse ©Guyane la 1ère


Une vocation pour la médecine traditionnelle dès le plus jeune âge


La réputation de Man Yaya avait franchi les frontières, Japonais, Camerounais, Indonésiens, Antillais faisaient le déplacement à Sinnamary pour rencontrer cette adepte de la médecine traditionnelle :

Elle nous a toujours dit que ce don lui venait d'en haut... elle a commencé à soigner très tôt, elle avait 19 ans...


Malgré son jeune âge, elle assiste la sage-femme de Sinnamary, Providence Castor. Difficile de dire combien d’enfants ont connu les mains de Man Yaya avant ceux de leur mère. Léoncie Léhacaut, fille de Man Yaya 65 ans :

... Quant il y avait d'autres petits problèmes on venait la chercher... Elle se levait et faisait ce qu'elle devait faire ...

 

Man Yaya décédée à l'âge de 105 ans
Man Yaya décédée à l'âge de 105 ans ©Guyane la 1ère


Au fil des années, Man Yaya a adapté ses soins comme nous le confirme son médecin, Serge Caut,  médecin généraliste à Sinnamary :

Elle demandait aux gens de venir me voir pour faire le diagnostic ou éliminer un diagnostic pour qu'elle puisse donner ses traitements traditionnels.


Née le 4 mars 1915, Man Yaya aimait le couac et le poisson et consommait beaucoup de café au lait. Fanatique de folklore, elle s'est adonnée à la gymnastique jusqu’à plus de 90 ans. Elle laisse derrière elle une descendance de 376 personnes pas prête à effacer l’image d’une grand-mère ferme mais d’une bonté infinie, pilier de la famille comme le souligne sa petite fille Nélika John : 

On doit se dire qu'elle est partie se reposer mais c'est quand même douloureux, elle nous a donné du temps mais on ne va pas s'y faire tout de suite parce que l'on perd le centre de cette famille ... 


A 105 ans, Man Yaya s’en est allée. Une bibliothèque vient de brûler à Sinnamary.

La centenaire Théophilia Léhacaut Champesting appelée Man Yaya  s'est éteinte à 105 ans dans sa commune Sinnamary