Scènes de panique au collège Lise Ophion à Matoury dans le cadre de la simulation d'une attaque terroriste

sécurité
Collège Lise Ophion
Le collège Lise Ophion ©Anthony Hilaire
Un exercice d'intrusion organisé ce matin au collège Lise Ophion à Matoury dans l'établissement a mal tourné. II était sensé prévenir une attaque terroriste mais les élèves n'étaient pas au courant, ils ont cru à une vraie attaque et beaucoup ont paniqué. 
Il s'agissait d'un exercice dans le cadre du Plan Particulier de Mise en sûreté. L’établissement, primaire, secondaire, n’importe lequel, doit s’organiser pour faire face à un risque majeur qui n'est pas forcément un attentat. Dans l’année, les établissements volontaires devront faire face à des risques naturels, des risques technologiques, ici en Guyane, cela peut être la rupture du barrage de Petit-Saut. Mais pour le premier exercice, l’Education Nationale a demandé aux établissements de se préparer à l’intrusion avant les vacances de la Toussaint. Il y a déjà eu 4 exercices cette semaine.
Au collège Lise Ophion à Matoury, l'exercice a mal tourné et les enfants comme une partie du personnel ont cédé à la panique. Certains ont été blessés et choqués.
Le rectorat doit se rapprocher du principal pour savoir s'il y a eu des manquements ou des dysfonctionnements dans l'organisation de cet exercice obligatoire dans les établissements scolaires depuis les attentats de 2015.

Thierry Vertueux, père d'une collégienne témoigne :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live