Sciences : “ Rendre visible l’invisible“, le concours de dessin naturaliste

concours
Concours Labex CEBA ©Création David Schaeffer
“Rendre visible, l’invisible“, un concours pour explorer la biodiversité de la Guyane. Deux dessinateurs naturalistes Delphine Zigoni, et Julien Norwood, ont sillonné les communes du territoire, pour initier les élèves à cette technique particulière. Plus de 200 élèves ont joué le jeu, de Taluen, à Cayenne, en passant par Saint-Laurent du Maroni.

Le laboratoire d’excellence Ceba (Centre d’Etude de la Biodiversité Amazonienne), est à l’origine de ce concours, destiné à la jeunesse. L’objectif de cette opération, est de valoriser la science auprès de ce jeune public, et de leur transmettre des compétences scientifiques.

Delphine Zigoni, et Julien Norwood, deux dessinateurs naturalistes, ont décidé de relever ce défi, initier des élèves à ce type de dessin, un peu particulier. Une discipline, où l’art et la science s’entremêlent. Les dessinateurs en herbe, apprennent à reproduire fidèlement l’insecte observé, pour permettre a posteriori l‘identification scientifique.   

dessins naturalistes ©candidats du concours “ Rendre visible l’invisible“,

Pour   Agathe Coutel chargée de communication au LabEx CEBA

C’est un concours qui a mobilisé, 243 élèves. Entre workshops de dessin, ateliers pédagogiques et missions scientifiques. Pour ce concours, le jury a été attentif, au moindre détail scientifique du dessin. Il y a eu une première sélection, menée par les partenaires du projet, puis une autre sélection menée par le public. Je rappelle que le dessin naturaliste, ce n’est pas juste un dessin artistique, il faut observer et ensuite reproduire. La production des élèves était très riche, et les deux dessinateurs ont été agréablement surpris par la qualité des dessins des élèves.

Agathe Coutel

Chargée de communication au LabEx CEBA

Le projet BUG, « Biodiversité Urbaine de Guyane »

La biodiversité, est souvent étudiée en milieu forestier.

Le projet « Bug », propose aux citoyens, comme aux écoliers de participer, à un vaste projet scientifique, mené par l’UMR Ecofog. Un projet fédérateur, pour un partage d’expérience entre les scientifiques et les guyanais. Nous sommes en présence d’une expérience scientifique participative. Des citoyens, mais également, les écoliers de ce concours ont porté leur pierre à l’édifice.

Marilou Hircq Ingénieure d’études au laboratoire Ecofog ©v porphyre

Il y a une quarantaine de classes qui se sont impliquées dans la collecte de fourmis et de champignons autour de leur maison. Cela va nous permettre d’avoir une cartographie, de cette biodiversité, qu’on a dans les villes. Ces élèves ont fait un réel travail de chercheurs, Ils ont fait avancer les connaissances scientifiques. On savait que ces espèces étaient là, maintenant on sait où elles sont. On a leur localisation exacte. On peut mettre en place des mesures de gestion pour préserver la biodiversité grâce à ces données-là.

Marilou Hircq

Ingénieure d’études au laboratoire Ecofog

Des dessinateurs naturalistes récompensés

La directrice adjointe de l'école primaire Abriba, au centre Ingrid LEGERME gagnante du prix cat école primaire à droite Daisy SORPS ©vp

Observer les fourmis, en faire des dessins naturalistes, c’est tout le projet pédagogique, mené par le LabEx Ceba, et son concours “Rendre visible l’invisible“.

Le gagnant pour la catégorie collège, est l’élève Amayyas Boukersi, un adolescent de 15ans, de l’établissement scolaire Henri Agarande, à Kourou.

dessin gagnant du concours cat collège ©Amayyas BOUKERSI

Pour les écoles primaires, c’est Ingrid Legerme du haut de ses 11ans, qui remporte le premier prix, avec sa « fourmi…feu ».

Ingrid Legerme gagnante du concours cat primaire ©v porphyre

Je suis très contente, c’était difficile. La fourmi de feu, il faut choisir les bonnes couleurs. Le dessin, finalement, c’est compliqué, on fait de la géométrie, on a appris aussi comment les fourmis vivaient, c’était très intéressant et je suis vraiment contente d’avoir ce prix.

Ingrid Legerme

Gagnante du concours catégorie primaire