Le Sénateur Georges Patient interpelle le Gouvernement sur la gestion de la crise sanitaire en Guyane

social
Le Sénateur Georges Patient
Ce matin, lors des questions orales au Gouvernement, le Sénateur de Guyane Georges Patient a réclamé des moyens durables et permanents pour répondre aux problèmes sanitaires qui demeurent sur le territoire guyanais. 
 
Dans sa question au gouvernement, le Sénateur Georges Patient fait part de la déception des Guyanais et rappelle qu'une manifestation est actuellement en cours devant la Préfecture de Cayenne. 

"Les Guyanais ne peuvent plus supporter d'être discriminés, d'être considérés comme des citoyens de seconde zone en matière de santé. Les mesures prises pour anticiper et préparer la phase que connait aujourd'hui la Guyane se sont révélées insuffisantes et qu'une de fois de plus il a fallu réagir dans l'urgence avec les insuffisances de l'urgence."

Georges Patient - Sénateur de Guyane

"Il faut impérativement une organisation propre, adaptée à ses réalités. Un système de santé opérant qui soit de manière durable en capacité de faire face à tous les enjeux sanitaires du territoire.
La Conférence régionale de la santé et de l'autonomie a déposé une contribution en ce sens au Ségur de la santé, portant principalement sur :
- la mise en œuvre d'un CHU, réclamé depuis plus de 20 ans.
- le redimensionnement des CDPS ( centres délocalisés de prévention et de soins) en hôpitaux de proximité à Saint Georges de l'Oyapock et Maripasoula."
En l'absence du Ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, la réponse du Gouvernement s'est exprimée par la voix de la Ministre Déléguée, en charge de l'autonomie Brigitte Bourguignon :

"L'ensemble des mesures prises depuis plusieurs semaines jouent un rôle important dans la relative stabilisation de la situation épidémique en Guyane. Face à un afflux de patients important, à un risque de saturation des capacités de prise en charge réanimatoire, une stratégie de réponses a été mise en place en Guyane. Elle repose sur 4 types de mesures, lesquels ont l'objectif de maintenir une même qualité des soins :
-Tout d'abord l'envoi de matériels (respirateurs, matériels de monitorage...)
-Deuxièmement, l'envoi de médicaments nécessaires à la prise en charge des patients (hypnotiques...) afin de répondre aux tensions d'approvisionnement.
-Troisièmement le renforcement en professionnels de santé, permettant d'atténuer et de mieux répartir la charge de travail, d'armer des lits supplémentaires et d'assurer la relève.
-Et enfin, l’évacuation sanitaire de patients afin d'éviter l'engorgement des services risquant d'être saturés"

"Le gourvernement sachez-le, est pleinement engagé et nous ferons face à l'épidémie, ensemble"

Brigitte Bourguignon - Ministre Déléguée en charge de l'autonomie

Le Sénateur a salué ces mesures d'urgence, mais réaffirmé la nécessité de la création d'un Centre Hospitalier Universitaire, demande non reprise par la ministre déléguée.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live