Solidarité : collectées en Guyane des lunettes usagées et reconditionnées sont distribuées au Bénin

solidarité
35 kg de lunettes usagées envoyées pour un reconditionnement dans l'hexagone avant de parvenir au Bénin
35 kg de lunettes usagées envoyées pour un reconditionnement dans l'hexagone avant de parvenir au Bénin ©DRFrançoise Lockart
Dans certains pays du monde des populations n’ont pas un accès facile aux soins en matière d’ophtalmologie. Depuis des années, un pont solidaire est établi entre la Guyane et le Bénin grâce à l’action de Geneviève Baudier et qui organise des collectes de lunettes usagées qui, une fois, reconditionnées sont distribuées au Bénin.

Geneviève Daumier
Geneviève Daumier ©CL

Mariée à un Béninois, Geneviève Baudier, a intégré une famille particulièrement impliquée depuis 1978 dans des actions de développement et d’aide au Bénin. A la retraite depuis 2012, cooptée au Lions club de Kourou, elle participe à des collectes de lunettes usagées et constate qu’elles sont stockées et pas utilisées. Une des missions du Lions club étant de répondre aux problèmes de déficience visuelle dans le monde entier.

Distribution de lunettes au Bénin, une jeune fille vérifie qu'elle lit bien
Distribution de lunettes au Bénin, une jeune fille vérifie qu'elle lit bien ©GB

Plus de 10 000 lunettes distribuées au Bénin depuis 2014

En 2013, avec le Lions club de Natitengou, ville du nord-ouest du Bénin nait l’idée de faire venir ces lunettes. En 2014, Geneviève part avec 1500 lunettes récoltées en Guyane et reconditionnées par l’atelier de Médico France, l’institut du Lions club de France qui s’occupe de toute la restructuration des lunettes. Médico France traite l’équivalent de 3 containers à l’année sur l’ensemble de du territoire national.

Ainsi que l’explique, cette bénévole :« Les lunettes sont toutes reconditionnées par handicap, tous les verres sont identiques avec des montures en bon état et accompagnées d’ordonnances. Ce qui facilite les opérations de distribution. Les consultations sont gratuites et prise en charge par le ministère de la santé du Bénin. Cela représente 2000 consultations pour 1500 personnes, et assurer aussi la sécurité. »

Cette affaire est maintenant rôdée et près de 10 000 lunettes ont ainsi été envoyées au Bénin dans la ville de Natitengou en 8 ans.

Réception des colis de lunettes reconditionnées par les équipes du Bénin
Réception des colis de lunettes reconditionnées par les équipes du Bénin ©GB

Des lunettes qui auraient finies à la poubelle ou dans les fonds de tiroir en Guyane car, sourit Geneviève : … les gens ont une relation très fétichiste avec leurs lunettes et particulièrement pour celles de leurs enfants…

Geneviève Baudier a dû aussi surmonter des obstacles administratifs pour aller au bout de son action :

« … j’ai dû me battre avec les Douanes pour faire comprendre que cela n’était pas de la marchandise mais un don pour des personnes déficientes  visuelles qu’elles soient de Guyane ou d’ailleurs… désormais les lunettes restent à Paris le temps de leur reconditionnement et je fais le dédouanement en partant de Roissy pour aller les distribuer en mains propres… »

La prochaine opération au Bénin va se dérouler au mois de janvier 2023, la collecte de cette année se monte à 2500 paires de lunettes parmi elle, 20% seront pour les enfants.

Réception des lunettes à Natitingou
Réception des lunettes à Natitingou ©GB


20 000 lunettes seraient vendues en Guyane chaque année et 2000 à 15000 usagées et non utilisées sont récupérées. Un chiffre important qui montre que la notion de recyclage n’a pas encore été prise ne compte dans notre région.