Sortie de crise après une journée de mobilisation devant la Préfecture de Guyane

social
Les représentants débriefent au sortir de la réunion
©Guillaume Perrot
Le collectif signataire de la motion portée par les élus attendait une réponse du Gouvernement. Une réponse obtenue par le rapport de force. 
Après le feu devant la Préfecture et les tensions de la matinée, le calme est revenu à Cayenne.
Au sortir de la réunion entre les représentants de l'Etat, des élus signataires de la motion et des leaders syndicaux à l'origine des réclamations, les manifestants ont le sourire.
La délégation et le Préfet se sont entendus sur la gestion de la crise sanitaire actuelle en Guyane. Quelques mesures concrètes ont été décidées, comme la validation d’une prime de 1500€ généralisée pour le personnel soignant en Guyane.  

Les lits et le matériel de réanimation vont rester en Guyane après la crise

Yannick Xavier - Secrétaire Général Adjoint de l'UTG

 
La conférence de presse du Préfet Marc Del Grande
©Guillaume Perrot
Pourtant lors de sa conférence de presse, le Préfet avoue ne pas avoir toutes les cartes en mains.  

"J'ai un doute sur le sujet. Vous me pardonnerez, ce n'est pas un sujet qui fait partie de ma sphère proche. L'idée est que nous partagions une même vision de l'offre de soin pendant le covid, mais aussi structurelle et pérenne après le covid" 

Marc Del Grande - Préfet de la Guyane

 


Une promesse pour le CHU

Le point le plus notable des 5h de discussion semble être la réelle prise en compte de l'Etat quant à la nécessité de créer en Guyane un Centre Hospitalier Universitaire. 
Un dossier dont on parle depuis plus de 20 ans, acté à l'issue de la mobilisation de 2017, mais qui se fait toujours attendre. 
Applaudi par les manifestants qui ont veillé jusqu'à la tombée de la nuit malgré le couvre-feu, le député Gabriel Serville s'est engagé à y travailler dès la semaine prochaine.

"Tout le monde est prêt aujourd'hui. On peut dire que la dynamique de conviction a parfaitement fonctionné. Et on se dit que si la Guyane est en phase avec elle-même, il n'y a aucune raison pour que les ministres à Paris n'acceptent pas le projet que nous allons leur donner" 

Gabriel Serville - Député de La Guyane


Un groupe de travail spécialement dédié à ce projet sera prochainement mis en place. Les 27 et 28 juillet prochains, les parlementaires de Guyane ainsi que le président de la CTG ,Rodolphe Alexandre se rendront à Paris afin de rencontrer les ministres. 
Les manifestants ont veillé tard malgré le couvre feu
©Guillaume Perrot
C'est la deuxième fois en moins d'une semaine que les manifestants se mobilisent à la préfecture. Vendredi 17 juillet, une première manifestation avait été organisée.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live