guyane
info locale

Surinam : il manque 100 millions de dollars des caisses de la Banque centrale du Surinam

océan atlantique
Surinam
100 millions de dollars des réserves de trésorerie auraient disparus des caisses de la Banque centrale du Surinam. "L’association des banquiers" a négocié avec le gouvernement et la Banque centrale pour protéger les fonds restants.
Fluctuation monétaire, mauvais investissement, aujourd’hui la perte de 100 millions de dollars des réserves de trésorerie de la banque centrale du Surinam (CBVS) auraient disparus. Actuellement les liquidités et les instruments financiers dont dispose la banque mère sont analysés.

Eblein Frangie, président du CSBV (association des banquiers du Surinam) a indiqué lors d'une conférence de presse qu'il aurait du y avoir 426 millions de dollars de liquidités. Or aujourd’hui seuls environ 330 millions de dollars américains sont disponibles. Il ajoute qu’un accord de principe a été négocié afin que les fonds restants soient protégés. L'accord de principe a été signé par la CBVS (Banque centrale), le ministre des Finances du Surinam et les quatre banques membres de l'association bancaire.


Nouvelle politique d'investissement 

Le véritable accord sera signé dans 15 jours, le temps que la politique d’investissement et la protection des fonds soit entérinée." Les fonds réserve de trésorerie font partie des principales ressources en capital des banques," explique le président du CSBV. 
C'est une partie du capital qui ne fluctue guère. Les banques ont toujours leur capital ordinaire, ce qui signifie que les banques peuvent normalement s'acquitter de leurs obligations remboursables. "Les transactions peuvent avoir lieu normalement, nous n'avons pas à le craindre", précise Eblein Frangie, voulant ainsi rassurer la population.

Les réserves de trésorerie sont des fonds détenus par les banques commerciales pour éviter les problèmes de liquidité. Au fil des ans, la réserve de trésorerie a assumé une fonction plus monétaire. Les réserves de trésorerie sont réglementées par la CBVS.