guyane
info locale

#TDG2019: Larry Lutin en jaune après la 2ème étape

cyclisme
Geran
Ronald Géran remporte le deuxième tronçon de l'étape du jour et prend le second rang au général.
Après le contre-la-montre du matin, beaucoup se demandaient si cette "petite étape" de 119 km serait sous le sceau de la transition. Que nenni, elle a été très animée avec des attaques jusqu'au bout. Victoire de Géran alors que Lutin endosse le jaune.
Rémire-Montjoly a accueilli le deuxième tronçon de cette deuxième étape. Le départ a été donné à 14h et dès les premiers hectomètres, il était dit que la course serait animée jusqu’au bout. Avec un nouveau porteur du maillot jaune après le contre-la-montre du matin, c’est l’écossais Wilson Renwick de Velo Schils de Grande-Bretagne qui était le patron du peloton. Le directeur sportif de cette formation n’a pas caché entre les deux tronçons vouloir préserver la place de leader de son poulain. Les stratégies pouvaient alors se mettre en place.
 
peloton1
Beaucoup d'observations dans le peoloton, ce qui a assurément coûté de précieuses minutes à certains dont le maillot jaune, Wilson Renwick. ©@Myrna Glennie
Aux environs du 23e km, la formation de Sables Vendée tente de secouer le peloton, certainement une occasion de tester les forces en présence et surtout le potentiel de Velo Schils, la formation du leader.


La Guadeloupe le nez à la fenêtre très tôt

Si quelques escarmouches ont été enregistrées sur le tracé, la première grosse attaque se produit à mi-course avec un groupe de 29 coureurs qui réussit à s’extirper du peloton. Il va compter jusqu’à 1 min 35 sec d’avance sur le peloton du maillot jaune. Dans ce groupe, quasiment toutes les équipes étaient représentées mais très vite, il est apparu que la Guadeloupe avait pris le bon wagon avec trois éléments, Lutin, Barolin et Géran. Pour tenter de faire grimper l’allure, Patrice Ringuet du VCG a tenté de prendre les devants mais il sera rattrapé par le groupe.
 
peloton2
De belles couleurs mais un groupe qui a perdu beaucoup de temps cet après-midi. ©@Myrna Glennie
A 45 km de l’arrivée, le groupe de tête avance à une allure de 53 km/h. A ce moment de la course, le maillot jaune changeait d’épaule pour revenir au guadeloupéen Larry Lutin. A 30 km du stade Edmard Lama et la ligne d’arrivée, cinq hommes sont sortis. Axel Carnier de la Martinique, Ronald Géran de la Guadeloupe, Dilhan Will du VCG,  Yorick Slagmulders du VCA St-Quentin et Myron Stanis de l’Espoir cycliste guyanais. Ce groupe compte environ 20 sec d’avance sur une vingtaine d’unités et un peu plus de 3 min sur le peloton du maillot jaune.


La belle étape des jeunes espoirs antillo-guyanais

Cinq kilomètres plus tard, le groupe de tête se réduit et ne compte plus que quatre unités : Axel Carnier de la Martinique, Ronald Géran de la Guadeloupe, Dilhan Will du VCG et Myron Stanis de l’Espoir cycliste guyanais. On peut parler de groupe de jeunes et d’espoirs concernés par le challenge du rose du meilleur jeune mais également le général.
Alors que l’on s’interrogeait sur la possibilité pour les fuyards de tenir en tête, Myron Stanis, Axel Carnier, Ronald Géran et Dilhan Will ont augmenté leur avance à 15 km de l’arrivée pour compter un peu plus de 40 sec sur le groupe des intercalés.
A 10 km de l’arrivée, le ballet des directeurs sportifs des fuyards a débuté avec la séquence pour les dernières recommandations alors que les quatre hommes commençaient à sentir le souffle du groupe des intercalés en train de chasser.
Au giratoire de Cabassou, Carnier et Will tentent de décramponner leurs deux comparses, ils prennent une cinquantaine de mètres d’avance. A moins de 3 km de la ligne, le martiniquais et le sociétaire du VCG pensaient aller jouer la gagne mais, Géran au prix d’un bel effort a pu recoller. La victoire ne pouvait plus échapper au trio. Et dans les derniers hectomètres, le guadeloupéen Ronald Géran devance Dilhan Will du VCG de 4 sec, le podium est complété par Axel Carnier de la Martinique qui termine à 7 sec.
maillots2.2
Larry Lutin endosse le maillot tant convoité de leader de cette 30e édition du Tour de Guyane. ©@J-Gilles Assard
La Guadeloupe réalise la belle opération puisqu’elle prend les deux premières places du classement général. Larry Lutin portera le maillot jaune, il compte 8 sec d’avance sur son coéquipier Ronald Géran. Sur la 3e marche du podium on retrouve le guyanais Dilhan Will du VCG. Jusqu’au 12e du général, l’écart avec Larry Lutin n’est que de 59 sec autant dire que l’épreuve est disputée et que les positions peuvent encore bouger.

Classement général

 
Publicité