#TDG2022 Dans les coulisses de Guyane la 1ère, à un J-1 du Tour de Guyane

cyclisme
Préparation au TDG2022 à Guyane la 1ère ©Martial GRITTE
Le Tour de Guyane est une compétition annuelle de grande envergure. Pendant neuf jours, tous les regards se tournent vers les 107 coureurs qui y participent. Une aventure qui se vit notamment à travers les médias. Avant le Jour-J, les préparations vont bon train dans les coulisses de Guyane la 1ère.

Dans moins de 24 heures, le tour cycliste de Guyane débutera. Il s’agit d’un événement sportif suivi par de nombreux Guyanais (et pas seulement).  Afin de faire vivre toutes les étapes du Tour à ceux qui le souhaitent, Guyane la 1ère couvre la manifestation sportive.

Pour ce faire, d’importants moyens techniques et humains sont mobilisés par nos équipes du samedi 13 au dimanche 21 août. Une centaine de personnes travailleront sur le terrain, et à la station de Rémire-Montjoly, pour des retransmissions en direct télé, radio et internet.

Préparation des motos pour le TDG2022 à Guyane la 1ère ©Martial GRITTE

Ce dispositif demande beaucoup de préparation. Ce 12 août 2022, à la veille de la première étape du Tour de Guyane, une répétition générale a lieu. Journalistes, membres du service technique, producteurs et réalisateurs (pour n’en citer que quelque uns) sont réunis.

Être dans les meilleures conditions au moment du Top Départ

François Perronet est Chef de Centre - Responsable Technique à Guyane la 1ère. Avec son adjoint, ils supervisent le déroulement technique du Tour de Guyane. "Ça se prépare sur deux ou trois mois avant. Nos missions, c’est de s’assurer que, techniquement, tout fonctionne", explique-t-il. Il s’agit, par exemple, de fournir du matériel aux équipes sur le terrain (caméras, équipements d’accès à internet, etc…) pour répondre aux objectifs éditoriaux.

François Peronet, Responsable Technique ©Martial GRITTE

Il y a les demandes de dernière minute à gérer, puis éviter qu’il y ait trop de changement. On doit aussi regarder, par exemple, s’il y a suffisamment de cadreurs sur les motos. On doit s’assurer qu’il y ait le nombre de caméra nécessaire, que les micros fonctionnent, que les véhicules soient approvisionnés en carburant. Notre rôle, c’est de répondre à ces demandes via des moyens techniques et humains pour être dans de bonnes conditions samedi, quand le top départ sera donné.

François Peronet est Chef de Centre - Responsable Technique à Guyane la 1ère

De nombreux éléments essentiels pour le bon déroulement de ces neuf jours de retransmission. Les journalistes ont eux aussi dû se prêter à l’exercice du jour : la répétition générale dans les conditions du direct, donc sur le terrain. Pour rappel, le direct de la course sera diffusé en intégralité en télé. 

Terrence Moy dans les conditions du direct pour le TDG2022 ©Pierre Tréfoux

Thierry Merlin accompagné de deux consultants assureront les commentaires de chaque étape en plateau. Sur les routes, Jean-Gilles Assard  commentera à moto le déroulement de la course pendant que Terrence Moy et Pierre Tréfoux capteront tous les moments insolites des à côté du Tour. D'autres programmes sont également prévus en télé, en radio et sur internet. Vous pouvez les consulter juste ici