Témoignage : Katia Benth championne d'Europe d'athlétisme, aujourd'hui amputée d'une jambe, raconte son calvaire et sa rédemption

portraits de sportifs
Katia Benth à l'aéroport Félix Eboué
Le sourire de Katia Benth à son arrivée en Guyane le 18 mars ©Suzette Benth
Témoignage exceptionnel de Katia Benth. L’ancienne athlète aujourd’hui conseillère technique fédérale a été amputée d’une jambe suite à des problèmes de santé. Elle raconte ses 6 mois de combat contre la maladie. 
La démarche n’est plus ce qu’elle était, mais aujourd’hui Katia Benth nous reçoit sur ses deux jambes.
L’ancienne championne d’Europe d’athlétisme amputée d’une jambe, est de retour chez elle après 6 mois dans les hôpitaux et en centre de rééducation. Le calvaire de Katia Benth date du début du mois de septembre 2019, elle est admise aux Urgences à Kourou. Depuis quelques jours elle souffre du pied.
Katia Benth conseillère technique fédérale d’athlétisme raconte : 

"Le 7 septembre, tout commence, je ne suis pas rentrée chez moi ce jour là. Urgences, analyses...Finalement on a pu trouver ce que j'avais, le lendemain j'étais transférée à Cayenne." 


"Il faut amputer"

Là bas les tentatives d’opération échouent, elle est transférée à Paris à la Pitié Salpêtrière. Le verdict tombe : il faut amputer la jambe gauche. Un coup de massue comme un témoin qui tombe au milieu du relais. Elle s’en souvient avec précision.

"Quand on vous dit : vous n'avez pas le choix, c'est votre vie ou votre membre. C'était le coup de massue."


Un traitement miracle 

Mais voilà la maladie est toujours présente l’exposant à une nouvelle amputation. Bien heureusement, un nouveau traitement stoppera la formation de caillots à l’origine des problèmes de circulation. A la fin du mois de novembre, elle est transférée dans un centre de rééducation à Valenton. Là, il faut réapprendre à marcher avec une prothèse, le premier pas est comme celui d’un enfant.

"C'était beaucoup d'émotions. Tout le monde était en larmes".


Le retour sur sa terre

Le 18 mars, soit 6 mois jour pour jour après son amputation, Katia Benth arrive à l’aéroport Félix Eboué, béquilles en main.
Katia Benth n’a pas pu terminer cet entretien sans remercier toutes les nombreuses personnes qui l’ont soutenue dans cette épreuve. Une tranche de sa vie qu’elle a pris le temps d’écrire, avec qui sait, l’espoir un jour de la partager.
Le reportage de Jean-Gilles Assard :
Katia Benth : ses 6 mois de combat.