Tour de Guyane 2022 : Médecin et ambulanciers aux petits soins

cyclisme
TDG2022
Le médecin du Tour de Guyane auprès des coureurs avant le départ de course. ©Ludmïa LEWIS
Ils sont mobilisés sur le Tour de Guyane du 13 au 21 août 2022. Toute une équipe médicale suit les coureurs de commune en commune. Ce médecin, cette infirmière et ces ambulanciers ne comptent pas leurs heures durant l'événement. La santé des coureurs et des membres de la caravane avant tout.

A l’occasion du Tour de Guyane, toute une batterie de professionnels est mobilisée. Parmi eux, une équipe médicale. Cette année 2022, il y a un médecin, une infirmière et deux équipes d’ambulanciers. Ils sont présents pour apporter des soins aux coureurs, mais aussi aux membres de l’organisation et aux clubs en cas de besoin.

"On intervient quand il y a de grosses chutes et de grands blessés"

Lionel Louisor, ambulancier, est déployé sur le tour de Guyane chaque année depuis 32 ans. Il est chargé du transport sanitaire. "On intervient quand il y a de grosses chutes et de grands blessés. Il arrive très souvent qu’on transporte les blessés au centre hospitalier le plus près", explique-t-il. Accompagné de deux co-équipiers, il peut intervenir avant, pendant et après les courses. Au 5ème jour de la compétition sportive, les ambulanciers sont intervenus trois fois.

TDG2022
Lionel LOUISON, ambulancier du Tour de Guyane depuis 32 ans. ©Ludmïa LEWIS

On s’arrête, on prodigue les premiers soins et quand le médecin arrive, on décide de si la victime se rend en voiture balai, pour continuer à suivre la course, ou si elle est transporté vers l’hôpital le plus proche.

Lionel LOUISOR, ambulancier du Tour de Guyane 2022.

En 32 ans de Tour, Lionel Louisor a assisté à de nombreux accidents. Le plus mémorable est survenu lors d’une arrivée à Sinnamary, en 2015. "Il y avait eu une très grosse chute. Nous avons eu sept coureurs avec clavicule cassée, rotule déplacée, tibia fêlé… C’était du gros", se souvient-il. L’ambulance peut accueillir trois patients. "Ceux qui pouvaient s’assoir ont été assis, deux autres ont été installés sur les banquettes et les autres – les moins touchés - ont été emmenés par leurs directeurs sportifs", se rappelle-t-il.

TDG2022
Deux ambulanciers du Tour de Guyane. ©Ludmïa LEWIS

Peu de chute, mais une épidémie de gastro

Mais l’édition 31 est relativement calme en ce qui concerne les chutes, selon Pascal Gueguenat, médecin du Tour. C’est la 9ème fois qu’il est chargé de s’assurer de la bonne santé des cyclistes et de celle des membres de la caravane pour la compétition annuelle. Dans la voiture du médecin : un chauffeur, une infirmière et toute une pharmacie. Il doit être prêt à réaliser des points de suture, à soulager les différents maux et à traiter les détresses respiratoires.

TDG2022
La pharmacie du médecin du Tour de Guyane 2022. ©Ludmïa LEWIS

On commence de 6h30, jusqu’à minuit […] Pour l’instant, il n’y pas eu beaucoup de chutes, même si c’est toujours spectaculaire. Par contre, on a quelques désordres intestinaux. Pour l’instant, on n’est pas encore au stade de déshydrations mais il faut le prendre au sérieux.

Pascal GUEGUENAT, médecin du Tour de Guyane.

En effet, une cinquantaine de coureurs, et des membres de l’organisation ont été contaminés par une gastro, a-t-on appris le matin du 17 août. Plusieurs coureurs ont dû s’arrêter au cours de la 5ème étape pour se soulager. En plus des vomissements et des diarrhées, les cyclistes ont aussi dû supporter des crampes intestinales, des difficultés supplémentaires inattendues. Néanmoins, cette gastro devrait disparaître d’ici 48 heures, assure Pascal Gueguenat.