Le tourisme en panne dans la réserve naturelle des marais de Kaw

tourisme
Les marais de Kaw, vue aérienne
Vue aérienne des maris de Kaw ©Franck leconte
Les professessionnels du tourisme qui opèrent dans les marais de Kaw pourraient mettre rapidement une partie de leurs personnels en chômage technique. Les canaux de naviguation non entretenus et bouchés par la végétation ne permettent plus une activité régulière. Ce problème ressurgit chaque année. 
Avec 25 000 visiteurs par an, la réserve naturelle de Kaw est un marché lucratif pour le tourisme, pour la mise en valeur de la biodiversité guyanaise. Seulement chaque année, les professionnels du tourisme sont confrontés au manque d'entretien par l'organisme de tutelle, des canaux de navigation du marais, bouchés par la végétation. Les piroguiers se retrouvent au quotidien confrontés à de grosses difficultés de circulation pour acheminer les touristes. Un constat qui est le même pour les habitants du village de Kaw ou encore les pêcheurs.
Tout ceci entrave l'activité touristique, et pour l'opérateur, il lui faudra mettre en chômage technique une dizaine d'employés pour la survie de son entreprise.

Le reportage de Sébastien Laporte