Trois individus, recherchés par les autorités, interpellés à Kourou

faits divers
Fin de la zone blanche entre Kourou et Sinnamary
©Jean-Gilles Assard
Trois personnes, qui étaient recherchées par les forces de l'ordre, ont été interpellées et placées en garde à vue dans la nuit du 3 au 4 septembre 2022. L'un était recherché pour violence avec arme blanche, un autre pour infraction au code de la route, une autre encore aurait commis des cambriolages.

Dans la nuit du 3 au 4 septembre 2022, plusieurs individus recherchés par les forces de l’ordre ont eu lieu à Kourou. Ces trois personnes ont été placées en garde à vue. Elles étaient visées par des recherches pour infractions au code de la route, violences avec arme blanche ou encore cambriolage.

Un individu circulant sans permis, ni assurance

En début de soirée, lors d'une opération anti-délinquance sur le rond-point Café, les gendarmes du Peloton de surveillance et d'intervention de la Gendarmerie, renforcés par ceux de l'escadron de Périgueux, contrôlent un véhicule dont le conducteur fait l'objet d'une fiche de recherche. Il serait l’auteur de multiples infractions au code de la route. Placé en garde à vue, il reconnait circuler sans permis de conduire, ni assurance.

Un homme en possession d'un couteau de cuisine

Puis, à 00h15, les gendarmes du PSIG de Kourou contrôlent un individu d'une cinquante d'années circulant en vélo, rue du Suriname. L’homme fait l'objet d'une fiche de recherches pour "violences avec arme blanche". Interpellé et fouillé, il est justement en possession d’un couteau de cuisine.

Enfin, plus tard, à 2h20, sur le parking de la mairie de la ville spatiale, les gendarmes contrôlent une femme. Elle circule, elle aussi, à bicyclette. Il s’avère qu’elle est recherchée pour des cambriolages. Elle est interpellée, placée en garde à vue et conduite dans les locaux de la brigade de Kourou.