Un jeune homme placé en détention provisoire se suicide au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly

faits divers
Le centre pénitentiaire de Guyane
©guyane 1ère
Le parquet a ouvert une enquête afin de faire toute la lumière sur le suicide d’un détenu le 27 avril au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly. Il s’agissait d’un homme qui attendait la fin d’une procédure d’enquête pour un éventuel procès.
L’homme était âgé de 22 ans et était placé en détention provisoire à la maison d’arrêt du centre pénitentiaire. Il était suspecté d’être impliqué dans une affaire de vol avec arme, viol avec circonstances aggravantes et attendait son procès.


Placé dans le quartier disciplinaire

Suite à une dégradation de sa cellule, le détenu avait été placé dans le quartier disciplinaire. A ce jour, peu d’informations sont connues sur ce suicide. Ce lundi 27 avril, il aurait mis fin à ses jours par pendaison. Son corps a été retrouvé en fin de matinée.
Les investigations sont en cours avec de nombreuses interrogations d’autant plus qu’il présentait un profil psychologique fragile. L’enquête est menée par la Brigade de recherche de la gendarmerie de Matoury en collaboration avec celle de Rémire Montjoly. Une autopsie doit avoir lieu mercredi. Elle devrait apporter davantage de précisions sur les circonstances de ce décès au centre pénitentiaire de Rémire Montjoly.