Un service en hôpital de jour pour les personnes atteintes d'obésité à Cayenne

obésité guyane
Un service spécialisé pour l'obésité au CHC
©Guyane la 1ère

Le service de diabétologie endocrinologie et nutrition du centre hospitalier de Cayenne ouvre en hôpital de jour pour les personne atteintes d’obésité. C’est le premier service dédié à cette pathologie alors qu’elle touche plus de la moitié de la population. 

Ce nouveau service offre un accompagnement pour les patients mais nécessite davantage de prévention pour endiguer la maladie.

Une prise en charge spécialisée et individualisée de l'obésité

Les personnes atteintes d’obésité vont désormais pouvoir suivre un parcours médical spécialisé au centre hospitalier de Cayenne, avec l’ouverture de l’hôpital de jour dédié à l’obésité.

L'objectif de cet HDJ c'est de faire le bilan des patients lors de cette journée et de proposer une prise en charge qui va être individualisée et adaptée au patient pour initier le suivi dans la perte de poids...

Dr Micka Massicard


Selon les derniers chiffres du baromètre santé de 2014 près de 51% des guyanais sont en surpoids ou obèses. En cause, des habitudes alimentaires pas assez variées et équilibrées.

Il y a des troubles qui font que des fois les personnes n'ont pas conscience de ce qu'elles mangent. C'est pour cela qu'il faut dépister ces troubles là et proposer une prise en charge adaptée psychologique voire psychiatrique lorsqu'il y a des troubles du comportement comme des crises de boulimies...

 

Une capacité d'accueil de 13 personnes 

L’hôpital de jour peut accueillir 13 patients à qui sont proposés des ateliers de 40 minutes avec des spécialistes. Diététiciennes, psychologues, médecins, infirmières d’éducation thérapeutique et même un coach sportif établissent un parcours médical adapté.

C'est du relationnel et des exercices très pragmatiques toujours à partir du profil de la personne parce que l'on est pas fait en série ... Nous avons des mobilités différentes à partir de ces données on va trouver des exercices adaptés, des façons de faire, des ajustements physiques...

Philippe Saint-Pierre, éducateur en activité sportive


En Guyane, il n’y a pas de centre spécialisé de l’obésité, avec peu de spécialistes sur le territoir, il est difficile d’endiguer la progression de cette pathologie explique le Dr Massicard :

L’hôpital de jour de l'obésité c'est le premier pas vers la structuration de la prise en charge de l'obésité sur le territoire. On espère le développer encore...


Une enquête alimentaire a été demandée par l’Agence Régionale de Santé de Guyane. Enfin le service diabétologie endocrinologie et nutrition souhaite créer une équipe territoriale afin de faire de la prévention primaire dans le reste du territoire.

Santé : un hôpital : de jour pour le traitement de l'obésité.