Cinq cas du variant Omicron confirmés au Brésil

océan atlantique
Coronavirus Brésil
©Photo : Miguel Schincariol AFP
Anvisa, l’agence de surveillance sanitaire du Brésil indique ce soir un total de 5 cas du variant Omicron identifiés sur le territoire brésilien. Les trois premières personnes étaient en provenance d’Afrique du Sud et d’Ethiopie. Les deux cas plus récents ont été signalés cet après-midi à Brasilia.

Anvisa, l’agence de surveillance sanitaire du Brésil indique ce soir un total de 5 cas du variant Omicron identifiés sur le territoire brésilien. Trois premières personnes en provenance d’Afrique du Sud et d’Ethiopie. Leur arrivée à l’aéroport de Sao Paulo daterait du 24 novembre avec un test PCR négatif et donc juste quelques jours avant l’annonce officielle du variant Omicron par l’OMS. Parmi ces passagers, un couple venu pour un court séjour au Brésil. C’est à la suite d’un nouveau test PCR toujours à Sao Paulo qu’ils ont été déclarés positif en début de semaine au variant omicron, soit quelques heures avant leur retour vers Johannesburg. Mercredi 30 novembre, c’est un troisième individu arrivé aussi à Sao Paulo qui a pu être identifié. 

Les deux cas plus récents ont été signalés cet après-midi à Brasilia. Ils auraient également transité par l’aéroport de Guarulhos à Sao Paulo.

Des symptômes légers

Anvisa a déjà lancé une alerte auprès du gouvernement fédéral pour renforcer le contrôle des personnes voyageant par voie aérienne, fluviales et terrestres. Le ministère fédéral de la Santé à Brasilia préfère attendre et réclame plus de précisions sur ce variant Omicron.

Selon Angélique Coetzee, spécialiste sud-africaine à l’origine de la découverte du nouveau variant, « les premiers patients présentaient pour le moment des symptômes légers ».

Un variant très surveillé

Tests Covid-19
Tests Covid-19 ©Jocelyne Helgoualch

Nos voisins guyaniens et surinamais suivent de très près l’évolution d’Omicron, 22 pays dans le monde dont la France et l’ile de la Réunion seraient concernés. Très récemment l’organisation panaméricaine de santé a précisé que sur notre continent, trois pays continuaient de présenter des chiffres de contamination en baisse : il s’agit du Brésil, du Surinam et du Vénézuela.

Malgré une certaine stabilité depuis plus d’un mois, la prudence reste de mise notamment au Brésil. Le variant Delta représente 90% des nouveaux cas. Les chercheurs sur place s’inquiètent d’une mutation du variant Delta dans leur pays qui pourrait altérer l’efficacité du vaccin dans certains cas.

Des études plus approfondies sont actuellement en cours. Dans l’attente des résultats, 17 grandes capitales ont d’ores et déjà renoncé à l’organisation des festivités du réveillon du Nouvel An. Le port du masque et le maintien des gestes barrières sont hautement recommandés dans tous les lieux publics.