Une amende de 2000 euros dont la moitié en sursis pour les 4 organisateurs d'une soirée festive à Cayenne

justice
Justice
©DR

Les 4 organisateurs d’une soirée festive dans une villa à Cayenne, reconnus coupables d’agression sonore. Ils comparaissaient ce matin devant le tribunal correctionnel pour des faits qui remontent au 2 avril dernier. 

Les quatre organisateurs d’une soirée festive dans une villa à Cayenne, reconnus coupables d’agression sonore. Ils ont écopé chacun d’une amende de 2000 euros, dont la moitié en sursis. Ils comparaissaient ce matin devant le tribunal correctionnel pour des faits qui remontent au 2 avril dernier.
Cette nuit là, ils ont convié près de 200 convives à leur domicile pour une fête en plein couvre-feu. Interpellés le lendemain, placés en garde à vue, ils ont été mis sous contrôle judiciaire jusqu’à l’audience de ce matin. L'audience a duré deux heures.

Mustapha Kitter
Mustapha Khiter avocat des prévenus

Ce qui ressort de cette procédure, c'est que l'on a voulu faire la morale aux personnes qui avaient décidé de faire une soirée qui a un peu débordée. Ils n'avaient aucune intention de nuire, de causer un quelconque préjudice à qui que se soit. J'ai l'impression qu'on a instrumentalisé ces 4 personnes là, pour faire un rappel à la population guyanaise vu le contexte sanitaire et montrer l'attitude qu'il faut avoir durant cette période

Mustapha Khiter avocat des prévenus

 

Le parquet avait requis 3000 euros, estimant les faits graves et irresponsables. Mais pour leur conseil, la justice est instrumentalisée dans cette affaire, les deux avocats des quatre prévenus envisagent de faire appel de ce jugement. Ils prendront la décision dans les 10 jours.