Une dictée pour sensibiliser à la maladie leucodystrophie au collège Henri Agarande de Kourou

handicap
ELA 2021 au collège Agarande à Kourou
Les élèves du collège Agarande de Kourou font la dictée ELA ©Jean-Gilles Assard
Soutenir les enfants atteints de la leucodystrophie tel est l’objet de l’Association ELA parrainée par Zinédine Zidane. Chaque année ELA propose à un auteur de renom d’écrire un texte devenant une dictée pour les élèves des établissements. 
Soutenir les enfants atteints de la leucodystrophie tel est l’objet de l’Association ELA parrainée par Zinédine Zidane. Chaque année ELA propose à un auteur de renom d’écrire un texte devenant une dictée pour les élèves des établissements. Cette année le collège Henri Agarande de Kourou a participé à ce moment de sensibilisation avec une classe où se côtoyent des valides et des élèves en situation de handicap
Dictée ELA 2019
Des élèves attentifs au texte de l'écrivaine Karine Tull prix Goncourt des lycéens 2019 ©Jean-Gilles Assard


Une dictée pour le partage, la solidarité et le respect

Ces élèves de 4ème  du collège Agarande à Kourou sont attentifs à la lecture de cette dictée pas comme les autres. C’est celle proposée dans 3000 établissements scolaires de France par l’association européenne contre la Leucodystrophie. Un prétexte pour ouvrir le dialogue sur des valeurs de citoyenneté solidarité et respect, mais pas seulement précise Marion Gilet Professeure de Français :

C'est aussi montrer qu'une dictée ce n'est pas seulement un événement pénible, difficile qu'on va noter, cela peut aussi être un moment agréable de partage... l'objectif c'est que tout le monde soit satisfait de son travail...

 

Une classe où tout le monde s'accepte

Sauf que tout le monde ne participe pas de la même manière. Certains ont déjà le texte seul manquent quelques mots. Pour cause, dans cette classe depuis la 6ème des élèves en situation de handicap sont intégrés à l’enseignement général selon les matières. 

On crée du lien avec les élèves. On les habitue à travailler avec les élèves en situation de handicap, à les accepter. De toutes les façons les élèves en situation de handicap apportent énormément aux autres que cela soit au niveau de l'humilité, du partage ou de la différence...

Réséda Curron, enseignante spécialisée coordinatrice classe Ulis


Une cohabitation qui visiblement ne pose pas de problème :

Cela se passe bien, je travaille bien je me fais aider par ma AESH et je vais dans chaque cours... dit Jalen Cela se passe bien parce qu'on peut les aider.
On peut voir comment ils évoluent aussi c'est cool ajoute Naï Fann
Au début, on sent une différence mais au fil du temps on fait intégrer rapidement l'élève qui se fond rapidement dans la masse et tout le monde est habitué au final... conclue Tiago


A l’issue de cette dictée les élèves ont pu donner quelques conseils aux enseignants afin de mieux transmettre leur savoir en ce début d’année. Au collège Agarande cette classe expérimentale pourrait faire des émules tant l’expérience semble positive.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live